04.06.2018, 19:00
Lecture: 4min

Foot suisse: le chiffre qui ne dit pas tout

Premium
chargement
Christophe Spahr, journaliste au «Nouvelliste».

time-out Dix-sept joueurs suisses retenus par Vladimir Petkovic étaient déjà dans le groupe lors de l'Euro 2016 en France. Le coach cultive une certaine fidélité à ses joueurs, certes. Mais c'est surtout la démonstration que le réservoir de joueurs ayant le niveau international, en Suisse, est assez restreint. Et c'est assez logique compte tenu de la taille de notre pays. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Foot: la fidélité est aussi conditionnée par les options restreintes

La statistique, analysée par «Le Matin», est intéressante. Dix-sept joueurs suisses, sur les vingt-trois convoqués en Russie, étaient déjà dans le groupe en France, lors de l’Euro 2016. En Europe, c’est mieux que l’Allemagne (15), le Portugal (13), l’Angleterre, la Pologne et l’Espagne (11). Il en ressort, nous dit-on, que Vladimir Petkovic est un coach fidèle à son groupe et à ses joueurs. Peu enclin, autrement...

À lire aussi...

FootballÉquipe de Suisse: quels noms seront sur la liste de Vladimir Petkovic le 4 juin?Équipe de Suisse: quels noms seront sur la liste de Vladimir Petkovic le 4 juin?

Match AmicalPréparation à la Coupe du Monde 2018: la Suisse arrache un match nul face à l'Espagne 1-1Préparation à la Coupe du Monde 2018: la Suisse arrache un match nul face à l'Espagne 1-1

surpriseFootball: Zinédine Zidane quitte le Real MadridFootball: Zinédine Zidane quitte le Real Madrid

FOOTBALLZidane a déjà marqué l’histoire du footballZidane a déjà marqué l’histoire du football

TennisRoland-Garros: Serena Williams affrontera Maria Sharapova en huitièmes de finaleRoland-Garros: Serena Williams affrontera Maria Sharapova en huitièmes de finale

Top