29.08.2019, 05:30

Course à pied: une course qui relie cinq cabanes de montagne

chargement
Le Pigne de la Lé, l'un des passages intéressants du Trail du Besso.

trail Le Trail du Besso, à Zinal, propose d’emprunter et de réhabiliter d’anciens chemins au fond du val d’Anniviers. Le parcours principal fait 56 kilomètres pour 5400 mètres de dénivelé.

Un trail de plus dans le calendrier, très chargé, des courses de montagne? Oui et non. Le Trail du Besso, première édition le 31 août, complète bien une offre déjà très riche. Mais il se veut différent, un rien atypique. Au départ de Zinal, à 1660 mètres d’altitude, il propose de relier toutes les cabanes du fond du val d’Anniviers: Moiry, Petit Mountet, Grand Mountet, Arpitettaz et Tracuit. Le parcours traversera également deux glaciers et franchira quatre fois les 3000 mètres d’altitude avec un point culminant, la Garde de Bordon, à 3309 mètres. «C’était l’occasion pour nous de réhabiliter ces vieux chemins de montagne où l’on passe d’un monde habité à un milieu minéral», explique Martin Hannart, responsable de l’organisation. «C’est le cœur de la course, des portions que les participants découvriront avant d’y revenir, peut-être. Ces paysages alpins, au fond du val d’Anniviers, c’est juste un cadeau. Le panorama et la topographie propres à cette région sont autant d’atouts pour cette épreuve.»

Un passage avec des échelles

Deux parcours sont à choix: le Trail du Besso, 56 km, 5400 m de dénivelé et le Tour du Roc, 26 km, 2230 m de dénivelé. Ces deux épreuves viennent compléter l’offre dans le val d’Anniviers, après Sierre-Zinal, les KM de Chando et La Dérupe. «L’une des particularités du parcours, c’est le passage d’échelles afin d’éviter de faire de l’escalade. Tout est évidemment sécurisé. Mais cet obstacle mettra un peu de piment à la course. La distance exige une certaine endurance mais aussi une grosse technicité. Il s’agit d’un trail de type extrême sans aller aussi loin que l’UMTB ou le Swiss Peaks.»

Les trails se bousculent à la fin de l’été

Le Trail du Besso et le Tour du Roc se déroulent donc le samedi 31 août, le même jour que le Nendaz trail. En même temps, aussi, que l’Ultra Trail du Mont-Blanc et à la veille du départ du Swiss Peaks. «Il y a relativement peu de dates disponibles en été», conclut Martin Hannart. «Notre chance, c’est que nous nous différencions de chacune de ces courses. Par exemple, la nôtre est bien plus exigeante que le Nendaz Trail. Pour résumer, il n’y a pas vraiment d’équivalent en Suisse en termes d’effort. Même en Europe, il y en a très peu. Il y a de toute façon une très grosse demande pour les trails et les courses de montagne. En 2016, une étude avait révélé qu’il y en avait déjà plus de 120 dans le calendrier suisse.»

En début de semaine, un peu plus de 220 participants s’étaient annoncés. Un chiffre qui convient aux organisateurs pour une première édition.

A lire aussi: Course à pied: ils proposent de traverser et de découvrir le Valais d’Oberwald au Bouveret

 

Le programme

Samedi 31 août

03.00-05.00 Départ Trail du Besso
08.30 Départ Tour du Roc
10.00 Animations à Zinal
12.00 Arrivée des premiers du Tour du Roc
14.00 Arrivée des premiers du Trail du Besso
18.30 Remise des prix

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top