Candide Pralong: «Mes résultats ne sont pas fameux pour autant…»

chargement

Progression Le fondeur du val Ferret se sent de mieux en mieux. Il a pris la 43e place du skiathlon d’Oberstdorf en Coupe du monde ce week-end. Mais, à bientôt 30 ans, il veut grimper dans la hiérarchie.

 27.01.2020, 10:16
Candide Pralong, 29 ans, remonte gentiment mais sûrement la pente.

Candide Pralong remonte la pente. Gentiment mais sûrement. Le fondeur du val Ferret a pris la 43e place du skiathlon d’Oberstdorf en Coupe du monde samedi. «On veut toujours mieux, évidemment. Mais ce résultat correspond plus ou moins à mes attentes», confie-t-il. Le Valaisan sent qu’il lui a manqué de l’entraînement pour faire encore meilleure figure à cette épreuve de 30 kilomètres. «Sur un 10 ou 15 kilomètres, ça peut passer. Mais ça devient tout de suite plus compliqué quand vous allongez la distance.»

A lire aussi : Grande première pour un grand retour signé Candide Pralong

Satisfait au regard de son parcours

Ce manque d’entraînement est dû à son dernier hiver. Un hiver blanc. Conséquence du syndrome de surentraînement dont il avait été victime. «Mais je suis satisfait. Je sens que je retrouve la forme», reprend celui qui restait sur un podium, le premier de sa carrière, en Coupe d’Europe. «Il y a trois mois, je ne pensais pas m’en sortir ainsi. Mais mes résultats ne sont pas fameux pour autant. J’ai bientôt 30 ans… Il va quand même falloir que j’obtienne de meilleurs résultats. A mon âge, je m’attendais à mieux. Mais si je regarde par où je suis passé ces dernières années, je suis quand même content.»

 J’ai bientôt 30 ans… Il va quand même falloir que j’obtienne de meilleurs résultats.
Candide Pralong, fondeur valaisan de Coupe du monde

Les Nationaux puis de retour en Coupe d’Europe

Prochaine échéance pour le fondeur: les championnats de Suisse le week-end prochain à Realp. Où son petit frère Marc sera également présent. «Mon objectif? Tout dépendra des candidats au départ», sourit Candide Pralong. «Mais j’aimerais bien viser le podium.» Ensuite, Candide Pralong retrouvera la Coupe d’Europe. «On aimerait bien évidemment toujours être aligné en Coupe du monde. Mais je suis déjà tellement content de la tournure des événements que je suis heureux de courir, que ce soit en Coupe d’Europe ou en Coupe du monde.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

En continuSport Valais Express: une déchirure ligamentaire au genou gauche met fin à la saison de Pat BurgenerSport Valais Express: une déchirure ligamentaire au genou gauche met fin à la saison de Pat Burgener

time-outPatinoire à Sierre: love on the icePatinoire à Sierre: love on the ice

Hockey: love on the ice

Le projet de patinoire à Sierre peut se résumer en un ménage à trois pour le meilleur, avant tout. A l’instar de Serge...

  01.03.2021 19:00
Premium
  Opinions

StarBoxe: champion du monde et champion olympique, Tony Yoka prépare son combat de l’année à NendazBoxe: champion du monde et champion olympique, Tony Yoka prépare son combat de l’année à Nendaz

GolfEtats-Unis: les interventions sur Tiger Woods ont réussi et «il se rétablit»Etats-Unis: les interventions sur Tiger Woods ont réussi et «il se rétablit»

Grande InterviewCandide Pralong avant ses premiers Mondiaux en élites: «Je n’ai pas l’impression d’être un rebelle»Candide Pralong avant ses premiers Mondiaux en élites: «Je n’ai pas l’impression d’être un rebelle»

Top