Amélie Wenger-Reymond et Bastien Dayer héros des Mondiaux de télémark

chargement

domination Amélie Wenger-Reymond a remporté toutes les médailles d’or mises en jeu lors des championnats du monde de télémark. Bastien Dayer en a lui remporté deux et une d’argent. Nicolas Michel bronzé à trois reprises.

  20.03.2021, 17:36
Reine du sprint, Amélie Wenger-Remond a remis ça en sprint parallèle et dans la Classic.

La langue française va devoir inventer un nouvel adjectif pour qualifier le règne et la collection d’Amélie Wenger-Reymond. Après son titre en sprint et en sprint parallèle vendredi et samedi, la Sédunoise a décroché une nouvelle médaille d’or dans la Classic dimanche en conclusion des championnats du monde de Melchsee-Frutt.

Une 16e médaille d’or

Grâce à ce triplé, la Valaisanne de 33 ans enrichit son palmarès en décrochant sa… seizième médaille d’or en championnat du monde depuis le début de sa carrière. Une collection à laquelle il faut rajouter huit breloques d’argent.

Pour rappel, la Sédunoise avait décroché le globe général de la Coupe du monde il y a une semaine, le onzième de sa carrière. Et remporté les trois globes des trois disciplines. Ou comment ne laisser que des miettes à ses adversaires. Et même pas. Ne rien leur laisser du tout…

Les premières médailles d’or de Bastien Dayer

Deux fois l’or et une fois l’argent pour Bastien Dayer lors des épreuves individuelles. © FIS TELEMARK

Côté masculin, Bastien Dayer se souviendra également à jamais de ces Mondiaux. L’Hérémensard, qui a soulevé le premier gros globe de sa carrière en Coupe du monde lors de sa… 17e saison, a décroché ses premiers titres mondiaux ces derniers jours: après sa médaille d’or en sprint vendredi, il a remis ça sur la Classic dimanche.

Bastien Dayer avait dû «se contenter» de l’argent samedi en sprint parallèle devant Nicolas Michel. Le télémarkeur de Vex repart lui avec une belle collection de bronze, lui qui a terminé troisième des trois épreuves individuelles au programme. 

Donnez-leur des adversaires

La journée de samedi était aussi placée sous le signe du parallèle par équipe.  A ce jeu-là, la Suisse a évidemment rappelé qu’elle était la nation forte du télémark en devançant la France et la Norvège. Les télémarkeurs suisses? Il faudrait songer à leur donner des adversaires… Cela d’autant plus que la relève est là: samedi, Romain Beney, 24 ans, a terminé en chocolat lors du sprint parallèle. Et Marie-Julie Huber de Haute-Nendaz en argent chez les juniors. 

 

A lire aussi: Télémark: Amélie Wenger-Reymond et Bastien Dayer champions du monde de sprint


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

PortraitKai Waldenberger, un fou du volant pour conduire Brigue dans l’élite suisse du badmintonKai Waldenberger, un fou du volant pour conduire Brigue dans l’élite suisse du badminton

En continuSport Valais Express: le BC Olympica-Brigue gagne la première manche de la finale de promotionSport Valais Express: le BC Olympica-Brigue gagne la première manche de la finale de promotion

sélectionJeux olympiques: un Valaisan déjà qualifié, deux autres très bien partisJeux olympiques: un Valaisan déjà qualifié, deux autres très bien partis

Médaille d’argentSara Escobar Carron vice-championne de Suisse de trail runningSara Escobar Carron vice-championne de Suisse de trail running

Au topJudo: Fabienne Kocher décroche la deuxième médaille de bronze de l’histoire aux MondiauxJudo: Fabienne Kocher décroche la deuxième médaille de bronze de l’histoire aux Mondiaux

Top