02.08.2018, 15:59

Repêché, Florian Clivaz courra le 100 mètres à Berlin

chargement
Florian Clivaz a été repêché à l'instar de Lore Hoffmann. Il disputera donc le 100 mètres et le relais à Berlin.

 02.08.2018, 15:59 Repêché, Florian Clivaz courra le 100 mètres à Berlin

mondiaux Le sprinter a été repêché pour l’épreuve reine des Mondiaux. Il courra lundi les séries. Il était déjà sélectionné pour le relais 4 x 100 mètres, dimanche 12 août.

Florian Clivaz, déjà qualifié pour le relais 4 x 100 mètres des Mondiaux à Berlin, courra également le 100 mètres. À l’instar de Lore Hoffmann, il a été repêché par la fédération européenne qui n’avait pas suffisamment d’athlètes annoncés pour le sprint. Les séries se dérouleront lundi déjà. Le Grônard s’envolera samedi pour Berlin. «Moi qui pensais n’avoir pas eu de chance en manquant les minimas pour 4 millièmes, finalement, je ne suis pas à plaindre, sourit l’athlète du GG Berne. J’ai appris la bonne nouvelle jeudi après-midi.»

À lire aussi : Florian Clivaz se contentera du relais 4x100m aux Championnats d'Europe de Berlin


La Suisse n’a toutefois droit qu’à trois athlètes par discipline. Florian Clivaz était donc le quatrième sur la liste. Il a donc failli ne pas pouvoir répondre à l’invitation d’European Athletics. Jusqu’à ce que Pascal Mancini soit exclu et privé de licence par Swiss Athletics pour avoir publié des propos jugés extrémistes sur sa page Facebook. «Au niveau de la préparation, je suis pris un peu de court, précise Florian Clivaz. Mais je ne vais pas faire la fine bouche. J’espère réaliser un chrono à la hauteur de mon record personnel (ndlr: 10’’’36). Je ne sais pas si un tel temps me permettrait de passer les séries. J’aimerais surtout avoir la sensation d’avoir effectué une bonne course avant même de prendre connaissance du chrono. C’est le sentiment que j’avais eu lors des championnats de Suisse. Je veux mettre sur la piste tout ce que je suis capable de faire.»

Douze places disponibles en demi-finale

Les séries du 100 mètres débuteront lundi à 16 h 30. Les douze meilleurs Européens sont déjà qualifiés pour les demi-finales. Il restera donc douze places à repourvoir. «Je suis conscient que les 53 autres sprinters européens présents sont plus rapides que moi. Mais ça ne veut pas dire pour autant que je n’ai aucune chance. Je ne connais d’ailleurs pas encore précisément le mode de qualification.»


Top