12.09.2020, 11:00

Athlétisme: Laurent Carron, en quête d’une nouvelle médaille au javelot

chargement
Laurent Carron espère lancer son javelot à 72 mètres, voire davantage.

championnats de suisse Déjà double champion de Suisse au javelot, l’athlète du CA Vétroz tentera de ramener une troisième médaille lors des championnats nationaux à Bâle, samedi. Un nouveau record à la clé?

Il est peut-être l’un des plus grands perdants du Covid-19. Laurent Carron était en pleine bourre, en début d’année, lorsque le virus a contrarié les plans de toute la planète. Quelques jours plus tôt, à Zurich, il venait d’envoyer son javelot à 71,94 mètres. Un nouveau record personnel, le troisième en une année. Un nouveau record valaisan, aussi. A ce moment-là, l’athlète du CA Vétroz se voyait bien atteindre les 73 mètres durant l’été.

Un bon lancer à Lucerne

Raté. Et pour cause. A l’exception d’une invitation au meeting de Lucerne, début juillet, Laurent Carron n’a plus eu l’occasion de prendre part à la moindre compétition. Troisième à Lucerne, avec un jet à 71,51 mètres, il s’est toutefois rassuré sur son potentiel du moment. «La forme était là en début d’année, je ne l’ai pas perdue en été», se réjouit-il. «C’était une bonne surprise. Depuis, j’ai effectué quelques stages de préparation dans l’optique des championnats de Suisse.»

C’était son objectif majeur, en début de saison. C’est devenu, par la force des choses, son unique objectif. Il n’en reste pas moins que faute de meetings, il avance vers Bâle sans réelles références. «Ce n’est pas l’inconnue non plus, parce que l’entraînement fournit des indications. Je n’étais pas au top avant Lucerne. Ça ne m’a pas empêché de réaliser une bonne performance. Aujourd’hui, je me sens bien mieux qu’au mois de juin.»

Une médaille avec un record à la clé aurait plus de valeur que mes deux titres précédents.
Laurent Carron, spécialiste du javelot

En raison des circonstances et de l’annulation de nombre de meetings à l’étranger, l’élite de l’athlétisme suisse devrait être au rendez-vous.

Laurent Carron espère donc tutoyer les 72 mètres, voire les dépasser. Mais ce qui compte le plus, à Bâle, c’est la place. Lui qui possède la troisième meilleure performance suisse de la saison sait qu’il peut monter sur le podium. Ce ne serait pas une première. Le citoyen de Vétroz, 26 ans, a déjà deux titres nationaux, en 2017 et 2018, à son palmarès. «Les conditions climatiques devraient être idéales. Le Graal, ce serait une médaille assortie d’un nouveau record. Le favori, Simon Wieland, est presque intouchable avec 76,88 mètres cette saison. Mais ça reste une compétition d’un jour. Je ne devrais pas être loin des 72 mètres pour assurer le coup. Lors de mes deux titres précédents, j’étais resté en dessous des 70 mètres. Une médaille, cette année, avec un record à la clé aurait plus de valeur.»

80 mètres, un rêve ultime

Et les 73 mètres, son objectif initial? Les occasions de s’en approcher, en 2020, n’ont pas été nombreuses. Il devra donc remettre cette distance à plus tard s’il n’y parvient pas à Bâle. «Mon rêve ultime, c’est d’atteindre un jour les 80 mètres. C’est la limite pour des championnats d’Europe. Aujourd’hui, je ne peux pas envisager de rendez-vous internationaux. Je suis trop loin des minima, ce ne serait pas réaliste. Il n’y a que les Jeux de la francophonie, en 2022, auxquels je pourrais me qualifier.»

Pas de test PCR avant la compétition

La fédération ne prévoit pas de protocole particulier durant ces deux jours à Bâle. Les spectateurs ne pourront pas se mélanger aux athlètes. Mais ces derniers ne seront pas tenus de porter un masque, ni de passer un test PCR avant la compétition.

A lire aussi: Athlétisme: Laurent Carron a gagné un mètre en une année au javelot

Deux mois dans un garage, c’était long

A l’instar de tous les athlètes, et des sportifs en général, Laurent Carron a été privé d’entraînement durant deux mois. Lui, au contraire d’autres, n’a pas pu organiser de séances spécifiques chez lui. «Non, ce n’est pas évident de lancer son javelot dans le jardin», sourit-il. «Je me suis contenté de séances de force et de renforcement dans mon garage. C’était frustrant parce qu’au sortir de l’hiver, j’étais ultra motivé. Or, quelques semaines plus tard, je me retrouve à soulever des poids, seul chez moi…»
Laurent Carron a retrouvé le chemin des stades en mai. Tout récemment, il a profité des magnifiques installations du CA Sierre pour un stage d’une semaine avant les championnats de Suisse.


 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Sport Hebdo

Ne ratez plus rien de l'actu sportive!

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

Recevez chaque dimanche un résumé de l'actu sportive régionale, nationale et internationale !

À lire aussi...

Parole d’expertsParole d’experts: «voyages par procuration». La chronique de Lea SprungerParole d’experts: «voyages par procuration». La chronique de Lea Sprunger

DopageAthlétisme: Christian Coleman suspendu deux ansAthlétisme: Christian Coleman suspendu deux ans

Christian Coleman suspendu deux ans

Le champion du monde en titre du 100 m Christian Coleman a été suspendu deux ans pour contrôle manqué de localisation...

  27.10.2020 19:36

RetraiteAthlétisme: la Suissesse Maja Neuenschwander arrête la compétitionAthlétisme: la Suissesse Maja Neuenschwander arrête la compétition

polémiqueAthlétisme: la course aux records ne va-t-elle pas trop loin?Athlétisme: la course aux records ne va-t-elle pas trop loin?

parole d’expertsAthlétisme: «Take it easy!»: la chronique de Lea SprungerAthlétisme: «Take it easy!»: la chronique de Lea Sprunger

La chronique de Lea Sprunger

Lea Sprunger, championne d’Europe 2018 du 400 mètres haies et quatrième aux Mondiaux de Doha, évoque la fin de sa...

  01.10.2020 19:00
Premium

Top