Pour la planète et pour vos économies… chauffez renouvelable !

chargement

Energies renouvelables Le choix de son chauffage n’est pas anodin. Le changer a en effet un impact fort sur sa consommation énergétique, et donc des répercussions sur l’environnement en général et sur ses factures en particulier.

  17.12.2020, 11:05
Partenaire

En passant d’un système de chauffage au mazout à une pompe à chaleur, on économise chaque mois autant de CO2 que ce qui est produit pour plus de 1000 kilomètres en voiture ! L’impact du changement de son chauffage sur le climat est donc là, réel et concret.
Bien sûr, installer un nouveau système à énergie renouvelable a un coût mais, à l’avenir, les factures pour le propriétaire seront moins salées. Ainsi, sur la durée de vie totale du système de chauffage (plus de 20 ans), une pompe à chaleur est moins chère qu’une chaudière à mazout. Idem pour l’utilisation du bois ou le recours au chauffage à distance. Il faut donc voir le changement de son chauffage comme un investissement sur le long terme, qui donne une plus-value à son bien.
Pour moins et mieux consommer, il existe différents systèmes de chauffage à énergie renouvelable, adaptés à chaque situation :  l’énergie du bois, les pompes à chaleur, les systèmes de chauffage solaire ou encore le chauffage à distance.

Les quatre alternatives au mazout

Le chauffage à distance est disponible dans un nombre toujours plus grand de communes. Ce système peut utiliser différentes sources de chaleur (bois, eaux souterraines, incinération des déchets, traitement des eaux usées…) et permet d’obtenir tout un réseau de chauffage. Il émet peu de CO2 et est très confortable pour les propriétaires.
Le chauffage au bois (granulés - pellets-, copeaux ou bûches) est neutre en CO2. L’utilisation du bois suisse permet à toute une filière économique locale de fonctionner. Les chaudières sont souvent automatiques, et donc faciles à utiliser. Un système de chauffage au bois peut être combiné de façon optimale à un système solaire thermique pour l’eau chaude.
L’énergie solaire justement fournit une chaleur neutre en CO2. Pour pouvoir en bénéficier, il faut installer des capteurs sur le toit. Ensuite, ces capteurs fonctionnent grâce à la chaleur des rayons du soleil.
Enfin, les pompes à chaleur, en vogue, sont simples et peu coûteuses. Bien que fonctionnant à l’électricité, elles génèrent trois à cinq fois plus d’énergie thermique. Il est évidemment conseillé que l’électricité utilisée provienne de... sources renouvelables, et pourquoi pas du toit, équipé de panneaux solaires, du même bâtiment.

En savoir plus : sur les 7 étapes lors du remplacement de son système de chauffage

Un programme pour inciter au changement

Quelle part représente le chauffage (de sa résidence et de son eau) dans les émissions de CO2 ? Un tiers. Face à ce constat, et dans le cadre de son objectif « zéro émission » dès 2050, SuisseEnergie a décidé de mettre sur pied un programme de sensibilisation et d’aide au changement du chauffage, pour que les Suisses passent à des chauffages plus responsables. « Nous supposons qu’il y a encore environ 900’000 systèmes de chauffage à combustibles fossiles en fonctionnement aujourd’hui, nous devrons, d’ici à 2050, remplacer 30’000 systèmes de chauffage au mazout ou au gaz chaque année, sinon nous n’atteindrons pas nos objectifs climatiques » introduit Thomas Jud, responsable du programme « chauffez renouvelable ».

Pour que les propriétaires immobiliers, privés comme institutionnels, passent à l’action et modifient leurs habitudes en privilégiant les énergies renouvelables aux énergies fossiles, SuisseEnergie mise donc sur l’information et le conseil. Le site internet https://www.chauffezrenouvelable.ch, dédié à ce programme, est très complet. Parallèlement, des conseillers incitatifs sont formés pour toujours mieux accompagner celles et ceux, propriétaires, qui souhaitent installer un nouveau chauffage chez eux. « Notre programme aura réussi sa mission lorsque le remplacement des systèmes de chauffage au mazout ou au gaz sera devenu une évidence et aura permis de réduire massivement les émissions de CO2, ce qui est un investissement indispensable pour notre avenir et qui est bon pour notre planète » conclut Thomas Jud.


  Réagir à cet article
Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TRANSFORMATIONL’environnement du campus favorise l’entrepreneuriatL’environnement du campus favorise l’entrepreneuriat

CLIMATEtudier les pôles pour mieux appréhender les AlpesEtudier les pôles pour mieux appréhender les Alpes

ENERGIESa technologie solaire est prête à conquérir le marchéSa technologie solaire est prête à conquérir le marché

TRANSITIONUn service pour accélérer le rythme des rénovationsUn service pour accélérer le rythme des rénovations

FORMATIONUne formation au plus proche du terrainUne formation au plus proche du terrain

Top