Violences au Capitole: un policier est décédé, Trump condamne une «attaque odieuse»

chargement

Etats-Unis Fragilisé depuis les événements dramatiques à Washington, qui ont fait une cinquième victime, le président américain sortant change de ton et lance un appel à la réconciliation.

 08.01.2021, 07:10
Un policier blessé est décédé lors d'affrontements avec des pro-Trump.

Un policier a succombé à des blessures reçues lors d’affrontements avec des partisans du président Donald Trump lors de leur intrusion au Capitole à Washington mercredi, a indiqué la police jeudi soir.

A lire aussi : Invasion du Capitole par des pro-Trump: 4 morts, 22 blessés et 52 arrestations

L’agent Brian Sicknick «était déployé sur les affrontements au Capitole mercredi 6 janvier 2021 et a été blessé lors de contacts physiques avec les protestataires», a indiqué la police du Capitole dans un communiqué. «Il est retourné à ses quartiers et s’est effondré. Il a été emmené à l’hôpital local où il a succombé à ses blessures» jeudi soir, selon le communiqué.

 

 

Trump condamne les violences

Au lendemain d’une journée de chaos qui a ébranlé l’Amérique, Donald Trump, accusé par Joe Biden d’avoir miné la démocratie, a lancé un rare appel à la «réconciliation». Il a également condamné «une attaque odieuse» sur le Capitole.

A lire aussi : Etats-Unis: la fin de règne en roue libre du président Donald Trump

Dans une vidéo qui marque un changement net de ton, le président républicain s’est dit «scandalisé par la violence» déployée par quelques centaines de ses sympathisants, qui ont envahi le siège du Congrès mercredi.

Nous venons de vivre une élection intense et les émotions sont fortes mais il faut se calmer.
Donald Trump, président des Etats-Unis

«Nous venons de vivre une élection intense et les émotions sont fortes», mais «il faut se calmer», a-t-il ajouté, alors que pendant deux mois il n’a cessé de souffler sur les braises de la division en brandissant des théories du complot. A aucun moment, dans ce message, il n’évoque une quelconque responsabilité dans les violences de la veille.

«Je vais désormais me concentrer sur une transition de pouvoir ordonnée et sans accrocs», a-t-il encore assuré dans ce message très proche d’un discours de concession, même s’il ne reconnaît pas explicitement sa défaite face à Joe Biden.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RéactionsInvasion du capitole par des pro-Trump: la Suisse condamne les violencesInvasion du capitole par des pro-Trump: la Suisse condamne les violences

En infographieInvasion du Capitole par des pro-Trump: revivez ce 6 janvier de chaos à WashingtonInvasion du Capitole par des pro-Trump: revivez ce 6 janvier de chaos à Washington

ChaosInvasion du Capitole par des pro-Trump: 4 morts, 22 blessés et 52 arrestationsInvasion du Capitole par des pro-Trump: 4 morts, 22 blessés et 52 arrestations

DécryptageEtats-Unis: la fin de règne en roue libre du président Donald TrumpEtats-Unis: la fin de règne en roue libre du président Donald Trump

OfficialiséePrésidentielle américaine: la victoire de Joe Biden proclamée, Trump promet une «transition ordonnée»Présidentielle américaine: la victoire de Joe Biden proclamée, Trump promet une «transition ordonnée»

Top