08.03.2019, 14:16

Une panne d’électricité monstre a plongé Caracas et la moitié du Venezuela dans le noir

chargement
La ville de Caracas, qui compte près de 2 millions d'habitants, a été entièrement plongée dans le noir.

blackout Caracas et une bonne partie du Venezuela ont été plongés dans l’obscurité jeudi soir par une gigantesque panne d’électricité qui a affecté des milliers de personnes qui rentraient du travail.

La capitale du Venezuela ainsi qu’une grande partie du pays ont été victimes jeudi vers 17 heures d’une panne d’électricité géante. A Caracas, considérées comme l’une des villes les plus dangereuses du monde, des milliers de personnes qui quittaient leur travail ont dû rentrer chez elles à pied, relate Euronews. Le métro, les feux de circulation et même l’aéroport international ont été affectés par la coupure, selon Libération.

 

 

La panne a été causée par un arrêt de la plus importante centrale hydroélectrique du pays. Selon Le Figaro, il a fallu attendre près de huit heures avant que le courant ne commence à être rétabli dans certaines zones.

 

 

L’Etat, qui contrôle la compagnie nationale d’électricité, parle de sabotage et le président Nicolas Maduro pointe du doigt «l’impérialisme américain» et parle de «guerre de l’électricité».

 

 

Pour les opposants, c’est tout simplement le manque d’entretien et d’investissements qui ont provoqué le blackout.

«Chaos, inquiétude, indignation. Cette panne témoigne de l’inefficacité de l’usurpateur. La renaissance du circuit électrique et celle du Pays passent par la fin de l’usurpation», a tweeté pour sa part Juan Guaido, l’opposant autoproclamé président par intérim et reconnu par une cinquantaine de pays.

 


 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

energieApprovisionnement énergétique: les barrages suisses sont vides à 75%, le risque de blackout existeApprovisionnement énergétique: les barrages suisses sont vides à 75%, le risque de blackout existe

Top