Un vainqueur coincé dans son exil

chargement

CATALOGNE Le bloc des trois formations indépendantistes a sauvé de justesse sa majorité au Parlement catalan jeudi. L’imbroglio catalan n’en devient que plus complexe, Carles Puigdemont étant toujours en Belgique.

Par Mathieu de Taillac, Barcelone
 23.12.2017, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Les ambitions de Carles Puigdemont–actuellement en exil à Bruxelles–et des  indépendantistes devront être conjuguées avec les ordres des tribunaux.

a défaut d’être arrivé premier aux élections catalanes, remportées pour la première fois par une force non nationaliste (Ciudadanos, centre libéral, 37 députés sur 135), Carles Puigdemont est le grand vainqueur des deux blocs. Dépassant, contre tout pronostic, Esquerra Republicana de Catalunya (ERC, centre gauche indépendantiste), le président destitué de la Catalogne redevient le chef de file...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la fondation Gates investit pour l'accès des pays pauvres à la pilule molnupiravirCoronavirus: la fondation Gates investit pour l'accès des pays pauvres à la pilule molnupiravir

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobre

ArchéologieIsraël: il découvre une épée d’un chevalier croisé vieille de 900 ansIsraël: il découvre une épée d’un chevalier croisé vieille de 900 ans

InsoliteLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgéesLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgées

catastropheInondations et glissements de terrain en Inde: le bilan s'alourdit à plus de 40 mortsInondations et glissements de terrain en Inde: le bilan s'alourdit à plus de 40 morts

Inondations meurtrières en Inde

De très fortes pluies ont provoqué la mort d’au moins 41 personnes en Inde, après un bilan revu à la hausse ce mardi....

  19.10.2021 17:41

Top