28.08.2018, 00:01
Lecture: 4min

Un poète au cœur du massacre des Rohingyas

Premium
chargement
Un poète au cœur  du massacre des Rohingyas
Par ÉMILIE LOPES, COX’S BAZAR (BANGLADESH)

ASIE DU SUD Après avoir fui l’armée birmane comme 700 000 autres déplacés, le jeune écrivain Mayyu Ali veut faire entendre la voix de son peuple.

Il se remarque, de loin, avec son ombrelle qui le protège du soleil et sa chemise parfaitement repassée. Il salue tout le monde, échange quelques mots, d’une voix grave, basse et bienveillante. C’est une figure, celle d’un poète pour qui les mots apportent un peu de douceur dans cette fourmilière d’horreur. Viols, trafics, meurtres, enlèvements. Il a tout vu,...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: à Melbourne, le "grand jour" après trois mois de fermetureCoronavirus: à Melbourne, le "grand jour" après trois mois de fermeture

PolitiquePrésidentielle américaine: à J-7, Trump promet une super-reprise, Biden d’endiguer le virusPrésidentielle américaine: à J-7, Trump promet une super-reprise, Biden d’endiguer le virus

RévolteEtats-Unis: arrestations et pillages au lendemain de la mort d’un homme noir à PhiladelphieEtats-Unis: arrestations et pillages au lendemain de la mort d’un homme noir à Philadelphie

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobre

EmploisCommerce en ligne: Amazon embauche 100’000 saisonniers pour les fêtesCommerce en ligne: Amazon embauche 100’000 saisonniers pour les fêtes

Top