18.08.2020, 07:31

TikTok: la Suède censure à son tour l’application mobile

chargement
L'application de vidéos TikTok est notamment critiquée pour sa gestion des données de ses utilisateurs (illustration).

Boycott Après les Etats-Unis, la Suède a également l’application de vidéos chinoise dans son viseur. Les médias publics suédois ont interdit à leurs employés de l’utiliser en raison de problèmes de sécurité.

La télévision publique suédoise SVT interdit désormais à son personnel d’utiliser l’application chinoise de vidéos légères TikTok sur son téléphone de fonction pour des questions de sécurité, a-t-elle annoncé lundi. Elle emboîte le pas à la radio publique nationale.

«Le département de sécurité informatique de SVT a estimé que l’application TikTok livre plus d’informations (au groupe chinois Bytedance, propriétaire de la plateforme, ndlr) que ce qui pourrait être considéré comme nécessaire», a expliqué la chaîne dans un article publié sur son site.

 

 

«SVT a donc décidé que les employés n’ont pas le droit d’avoir l’application TikTok sur leur téléphone de fonction», a-t-elle poursuivi. Le personnel a été prévenu par courriel.

Plus tôt dans le mois, la radio publique SR avait pris la même décision, jugeant l’application de partage de vidéos courtes «pas conforme aux exigences de sécurité que nous avons sur nos outils de travail, comme les téléphones de fonction» selon Claes Bertilson, responsable presse de SR, joint lundi par l’AFP.

A lire aussi : TikTok a collecté illégalement les données de millions d’utilisateurs Android

La plateforme compte environ un milliard d’utilisateurs, en majorité des adolescents qui s’éprennent de vidéos courtes, généralement musicales ou décalées.

Tensions géopolitiques

Mais l’application fait régulièrement l’objet de tensions géopolitiques. Fin juin, l’Inde avait annoncé l’interdiction de 59 applications chinoises dont faisait partie TikTok, à la suite d’une poussée de fièvre antichinoise après un affrontement meurtrier entre les armées des deux géants asiatiques autour d’un litige frontalier dans l’Himalaya.

Du côté des Etats-Unis, le président Donald Trump accuse depuis des mois la plateforme de siphonner les données des utilisateurs américains au profit de Pékin.

A lire aussi : Etats-Unis: Trump interdit toute transaction avec le propriétaire de TikTok

Au nom de la sécurité nationale, il a pris début août des mesures radicales à l’encontre de TikTok et avait signé un décret interdisant, d’ici 45 jours, toute transaction de sa maison mère ByteDance avec un partenaire américain. Un nouveau décret signé vendredi oblige formellement la compagnie chinoise à se séparer de TikTok.

La Chine dénonce de son côté la «diplomatie de la canonnière numérique» de l’oncle Sam.

 

 

TikTok fait également l’objet d’investigations de la Cnil, gendarme français des données personnelles, qui s’interroge sur plusieurs points, dont les modalités de son établissement dans l’Union européenne.

La Cnil a aussi relevé d’autres «points d’attention», dont «les problématiques d’information des personnes, celles des modalités d’exercice des droits, les flux hors de l’UE, les mesures prises à l’égard des mineurs».

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CybersécuritéTikTok a collecté illégalement les données de millions d’utilisateurs AndroidTikTok a collecté illégalement les données de millions d’utilisateurs Android

Persona non grataRéseaux sociaux: après Facebook, YouTube et Instagram, Dieudonné est banni de TikTokRéseaux sociaux: après Facebook, YouTube et Instagram, Dieudonné est banni de TikTok

Dieudonné aussi banni de TikTok

Dieudonné se retrouve toujours plus isolé sur la toile. La plateforme TikTok a à son tour banni le polémiste français...

  12.08.2020 20:31

PressionRéseaux sociaux: après TikTok, Donald Trump veut interdire l’utilisation de WeChatRéseaux sociaux: après TikTok, Donald Trump veut interdire l’utilisation de WeChat

NouveautéInstagram: pour concurrencer TikTok, Facebook lance «Reels»Instagram: pour concurrencer TikTok, Facebook lance «Reels»

Lancement de «Reels» sur Instagram

Après l’avoir testée en France et en Allemagne, Instagram a lancé mercredi dans 50 pays la fonctionnalité «Reels». Elle...

  05.08.2020 15:52

RÉSEAUX SOCIAUXMicrosoft veut racheter TikTok aux Etats-UnisMicrosoft veut racheter TikTok aux Etats-Unis

Top