21.03.2018, 06:56

Texas: Trump dénonce des "malades" après les colis piégés au Texas

chargement
Les autorités ont promis une récompense à hauteur de 115'000 dollars pour toute information sur l'identité du ou des suspects.

Criminalité Mardi, Donald Trump a dénoncé les «malades» responsables de l'envoi de colis piégés à Austin au Texas. Ceci suite à la cinquième explosion en quelques semaines.

Le président américain Donald Trump a dénoncé mardi les "malades" à l'origine de plusieurs attentats à la bombe au Texas ces dernières semaines. La série, qui a fait deux morts et quatre blessés, serait du même auteur, mais sans "lien apparent" avec le terrorisme.

Dans la soirée, la police d'Austin a fait état d'une nouvelle explosion, avant de préciser qu'il s'agissait en fait d'un engin incendiaire, mettant fin à l'alerte.

"Ce n'était pas une bombe qui se trouvait dans le colis, mais plutôt un engin incendiaire. Pour l'instant, nous n'avons aucune raison de penser que cet incident est lié aux précédents colis piégés", a-t-elle écrit sur Twitter. Un homme d'une trentaine d'années a été hospitalisé pour "des blessures potentiellement graves, mais qui n'engagent pas son pronostic vital", selon les secours.

Tôt mardi matin, l'explosion d'un colis piégé a fait un blessé léger dans un centre de tri de FedEx à Schertz, à une heure de voiture d'Austin. Quatre autres engins explosifs ont détoné depuis début le début du mois, tous à Austin, la capitale de cet Etat du sud du pays, faisant deux morts et quatre blessés.

 

 

Engins "très similaires"

La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, avait indiqué plus tôt qu'il n'existait "pas de lien apparent avec le terrorisme à ce stade". Les autorités semblent convaincues que les cinq explosions sont liées.

"Tous les engins sont très similaires", a souligné Michael McCaul, un parlementaire républicain d'Austin, citant des sources policières. Le sénateur du Texas, Ted Cruz, a dénoncé pour sa part des "attentats coordonnés".

Le FBI comme l'ATF, l'agence fédérale qui régule les armes à feu et les explosifs, ainsi que des centaines de policiers locaux traquent un poseur de bombes en série, pour l'heure sans succès.

La police avait d'abord évoqué la piste de crimes racistes après les trois premières explosions, toutes les victimes étant noires ou hispaniques, mais la quatrième explosion, dimanche soir, a blessé deux hommes blancs, laissant penser aux enquêteurs que les cibles visées étaient "aléatoires".

Les premiers colis piégés ont tué deux Noirs, un homme de 39 ans le 2 mars et un jeune homme de 17 ans le 12 mars. Cette dernière explosion avait également blessé une femme. Plus tard le 12 mars, un autre colis piégé avait grièvement blessé une femme hispanique âgée de 72 ans.

Les autorités ont promis une récompense à hauteur de 115'000 dollars (110'000 francs) pour toute information sur l'identité du ou des suspects.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CriminalitéEtats-Unis: une nouvelle explosion de colis piégé blesse une personne au TexasEtats-Unis: une nouvelle explosion de colis piégé blesse une personne au Texas

Etats-UnisDeux blessés dimanche dans un nouveau colis piégé au TexasDeux blessés dimanche dans un nouveau colis piégé au Texas

Top