03.09.2017, 20:52

Test nucléaire nord-coréen: le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit lundi

chargement
La Corée du Nord a procédé à un nouveau test de bombe nucléaire dimanche.

Corée du Nord L'annonce nord-coréenne d'un nouveau test de la bombe nucléaire a provoqué une pluie de réaction dimanche dans le monde entier. Plusieurs pays ont donc demandé une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, qui aura lieu lundi.

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira lundi à 10h00 (16h00 suisses) pour discuter de la réponse à apporter à l'annonce d'un nouveau test nucléaire mené par la Corée du Nord dimanche, a annoncé déclaré la représentation américaine auprès de l'ONU dan sun communiqué.

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, le Japon et la Corée du Sud ont demandé la tenue de cette réunion.

La Corée du Nord a procédé dimanche à son sixième essai nucléaire, le plus puissant de tous. Le Conseil de sécurité de l'Onu a imposé début août à l'unanimité de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord après le tir par cette dernière de deux missiles intercontinentaux.

Un peu plus tôt, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a condamné l'essai nucléaire nord-coréen, qu'il a qualifié d'acte "profondément déstabilisant pour la sécurité régionale".

"Cet acte est un nouveau manquement sérieux aux obligations internationales de la Corée du Nord et affaiblit les efforts internationaux en matière de non-prolifération et de désarmement", a-t-il déclaré dans un communiqué. Il a également appelé Pyongyang "à cesser de tels actes et à se conformer pleinement avec ses obligations internationales".

Le Kremlin a précisé que la Russie est prête à participer à des discussions pour tenter de résoudre la crise sur la péninsule coréenne mais elle n'a toujours pas constaté le moindre impact positif des sanctions prises contre la Corée du Nord.

"Les sanctions imposées n'ont pas produit de résultat positif. Au contraire, la situation laisse à désirer", a dit le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Prié de dire si Moscou soutiendrait de nouvelles sanctions contre Pyongyang, il a répondu: "La Fédération de Russie est prête à prendre part à toutes les discussions relatives au problème de la Corée du Nord dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations unies et sous d'autres formes." Il a jugé prématuré d'évoquer les "modalités spécifiques" d'éventuelles initiatives russes avant de nouveaux pourparlers sur le sujet.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Corée du NordCorée du Nord: les réactions internationales ont fusé après l'essai nucléaire de PyongyangCorée du Nord: les réactions internationales ont fusé après l'essai nucléaire de Pyongyang

Corée du NordCorée du Nord: Pyongyang sort sa présentatrice favorite pour son sixième essai nucléaireCorée du Nord: Pyongyang sort sa présentatrice favorite pour son sixième essai nucléaire

TensionsSéisme en Corée du Nord: Pyongyang confirme avoir testé une bombe à hydrogèneSéisme en Corée du Nord: Pyongyang confirme avoir testé une bombe à hydrogène

Top