23.10.2018, 20:17

Tadjikistan: début du procès pour le meurtre de quatre cyclotouristes, dont un Suisse

chargement
Parmi les touristes attaqués figurait un couple de Suisses. Ils effectuaient la deuxième partie d'un périple débuté en 2017. Lui a été tué, elle blessée.

justice Un procès s’est ouvert mardi au Tadjikistan pour juger l’homme qui a avoué avoir tué deux Américains, un Néerlandais et un Suisse en juillet dernier.

La justice tadjike a ouvert mardi le procès à huis clos d’un homme ayant prêté allégeance au groupe jihadiste Etat islamique (EI). Il est accusé d’avoir participé au meurtre de quatre touristes occidentaux en juillet, dont un Suisse.

Un porte-parole de la Cour suprême de ce pays d’Asie centrale a indiqué à l’AFP que le procès avait commencé dans le centre de détention de haute sécurité où l’homme est emprisonné.

Hussein Abdussamadov, 33 ans, a avoué avoir tué deux Américains, un Néerlandais et un Suisse, des cyclotouristes venus au Tadjikistan affronter les cols de la célèbre route du Pamir.

Les touristes avaient été fauchés fin juillet par une voiture et attaqués par des hommes armés dans la région de Danghara, à 150 kilomètres au sud de la capitale Douchanbé. Une Suissesse (en couple avec le Suisse tué) et un Néerlandais avaient également été blessés, tandis qu’un touriste français était resté indemne.

 

 

A lire aussi : La Suissesse blessée dans une attaque terroriste au Tadjikistan est de retour

 

Complicités

Quatre complices présumés de Hussein Abdussamadov avaient été tués lors d’une opération de police. Seize autres personnes sont accusées de ne pas avoir fourni aux autorités des informations qui auraient pu empêcher l’attaque, selon la police.

L’EI a revendiqué cette attaque et diffusé une vidéo dans laquelle les cinq hommes prêtent allégeance à l’organisation jihadiste. Les autorités tadjikes mettent pour leur part en cause le parti d’opposition de la Renaissance islamique, interdit depuis 2015.

Hussein Abdussamadov a affirmé que ce parti était l’organisateur de l’attaque dans une confession télévisée, mais des militants de l’opposition craignent que le gouvernement ne se serve de la tragédie pour renforcer la répression politique dans le pays.

 

A lire aussi : Tadjikistan: le commanditaire de l’attentat qui a fait 4 morts dont un Suisse est un membre de l’opposition

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TERRORISMECycliste suisse tué au Tadjikistan: le Ministère public de la Confédération ouvre une enquêteCycliste suisse tué au Tadjikistan: le Ministère public de la Confédération ouvre une enquête

drameTadjikistan: un Suisse tué dimanche par une voiture bélier, une Suissesse blessée dans l'attaqueTadjikistan: un Suisse tué dimanche par une voiture bélier, une Suissesse blessée dans l'attaque

TerrorismeTerrorisme: le Suisse tué au Tadjikistan racontait son périple sur un blogTerrorisme: le Suisse tué au Tadjikistan racontait son périple sur un blog

Top