21.12.2017, 16:23

Sous-marin australien de la Première Guerre mondiale retrouvé

chargement
L'AE1 s'était volatilisé le 14 septembre 1914 près des îles Duke of York. A son bord, se trouvaient 35 membres d'équipage britanniques, australiens et néo-zélandais.

mystère résolu L'épave du HMAS AE1, le premier sous-marin de l'armée australienne, a été retrouvé plus d'un siècle après sa disparition, par 300 mètres de fond. On ignore toujours pour quelle raison le bâtiment a fait naufrage en 1914. Mais il livrera peut-être enfin la réponse.

Le plus ancien mystère de l'histoire militaire de l'Australie vient d'être résolu. L'épave de son premier sous-marin a été retrouvée plus d'un siècle après sa disparition au large des côtes de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, ont annoncé les autorités jeudi.

L'épave du HMAS AE1 - le premier des deux sous-marins de Class E construits pour la Marine royale australienne - a été retrouvée par plus de 300 mètres de fond dans la zone de sa disparition par la 13e expédition lancée à ses trousses, avec l'aide du Fugro Equator. Ce bâtiment de recherches avait également été utilisé par l'Australie pour tenter de traquer le vol MH370 disparu de Malaysia Airlines.

"Après 103 ans, le plus ancien mystère naval de l'Australie a trouvé sa conclusion", a déclaré à la presse la ministre de la Défense Marise Payne. "C'est une des découvertes les plus significatives de l'histoire maritime de l'Australie. La perte de l'AE1 en 1914 fut une tragédie pour notre nation qui prenait alors son envol". Mme Payne a espéré que cette découverte permettrait de comprendre les causes du naufrage.

 

 

Capturer les colonies allemandes

L'AE1 s'était volatilisé le 14 septembre 1914 près des îles Duke of York. A son bord, se trouvaient 35 membres d'équipage britanniques, australiens et néo-zélandais. Cette perte fut la première d'un submersible allié pendant la Première Guerre mondiale et sa disparition constituait le mystère naval le plus ancien de l'histoire de l'Australie.

Le vaisseau fit partie des forces navales chargées de capturer les colonies allemandes du Pacifique. Avec le sous-marin AE2, il participa aux opérations ayant conduit à l'occupation alliée de la Nouvelle-Guinée allemande.

 

Photo DR/Wikipedia

 

Progrès technologiques cruciaux

Le chef de la marine australienne, le vice-amiral Tim Barrett, a expliqué que l'épave avait été repérée grâce à des technologies diverses comme un magnétomètre mesurant les perturbations magnétiques, des véhicules commandés à distance et une caméra en eau profonde. "A chaque fois que nous avons cherché l'AE1, les progrès technologiques nous ont permis d'en apprendre un peu plus", a-t-il déclaré.

Mme Payne a dit que son gouvernement était en contact avec les autorités de Papouasie pour préserver le site et organiser des commémorations en mémoire des disparus.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Sous-marinSous-marin argentin disparu: un nouvel objet détecté  à 1000 mètres de profondeurSous-marin argentin disparu: un nouvel objet détecté  à 1000 mètres de profondeur

disparitionArgentine: la marine abandonne les recherches de survivants du sous-marin San JuanArgentine: la marine abandonne les recherches de survivants du sous-marin San Juan

Disparition du vol MH370Recherches suspendues pour l'avion de Malaysia Airlines disparu il y a 3 ansRecherches suspendues pour l'avion de Malaysia Airlines disparu il y a 3 ans

Top