07.08.2015, 15:17

Scott Keyes fait le tour du monde, en avion, sans débourser le moindre centime

chargement
Scott Keyes déteste payer ses billets d'avion au prix fort. Il vole désormais gratuitement.
Par Olivier HUGON

Astuce Scott Keyes voyage à travers le monde entier sans débourser le moindre centime. Non, ce n'est pas un baroudeur qui se promène avec son sac à dos en faisant du pouce. Ce jeune homme voyage en avion, en première classe et en profitant d'une faille du système.

Il n'en est pas à son coup d'essai. Scott Keyes en a même tiré une méthode, "Comment trouver des vols pas chers" qu'il vend, pour 3 dollars, sur son site internet. "L'an dernier, j'ai volé de New York à Milan pour 65 dollars (63 francs), l'année précédente, je suis allé en Belgique pour 150 dollars."

Mais là, cet Américain de 28 ans a accordé une interview à Business Insider, parce qu'il s'apprête à réaliser l'un des plus gros "coups" de sa jeune carrière de voyageur malin. Lui-même reporter pour "Think Progress", durant les 12 prochains mois, il va visiter 13 pays: Mexique, Nicaragua, Trinidad, Sainte-Lucie, Grenade, Allemagne, République Tchèque, Ukraine, Bulgarie, Grèce, Macédoine, Lithuanie et Finlande.

Et il ne va payer que les taxes d'aéroport, soit moins de 20 dollars par vol. Le reste? Il va utiliser des miles, beaucoup de miles, 136'500 au total.

Il a également accès à toutes espaces VIP des aéroports, grâce à l'une de ses cartes de crédit. Son Amercian Express Platinium ne lui a rien coûté pour la première année et il l'abandonnera dès qu'il recevra sa facture annuelle de 450 dollars.

Le secret? Les cartes de crédit

Les cartes de crédit, c'est son secret: il en a environ 25 et elles lui permettent d'accumuler ces précieux miles qu'il utilise pour payer ses vols. Il a l'habitude de se procurer très régulièrement de nouvelles cartes, et il reçoit en échange des miles. Il n'hésite pas à se plaindre auprès des compagnies quand il y a eu un problème avec son vol, et il reçoit des miles en échange. Enfin, il accepte volontiers de laisser sa place si un vol est surchargé, et il reçoit des miles en échange.

Il aura tout de même dû passer une quinzaine d'heures à planifier son voyage, pour trouver les vols les moins gourmands en miles et éviter tous les surcoûts. Pour ce voyage, il pourra également dormir gratuitement dans les hôtels partenaires des compagnies aériennes...

 

 

In a while, crocodile.

Une photo publiée par Scott Keyes (@scottmkeyes) le

 

Parmi ses autres faits d'armes, Business Insider retient encore un voyage aux Galapagos pour 45 dollars. "Ce n'est pas forcément facile pour un débutant, mais la bonne nouvelle, c'est que si on s'y met sérieusement, qu'on se prépare bien et qu'on apprend comment on accumule des miles et comment on les utilise, on peut commencer à voyager bien, vraiment bien."

La clé, selon Scott Keyes, c'est la flexibilité. Et ça marche. Depuis qu'il a commencé, il a visité 30 pays, fait plus de 14 fois le tour du monde, soit parcouru près de 570'000 kilomètres.

Pour son prochain voyage, il va donc notamment découvrir l'Europe. Son rêve? "Visiter un spa à bières" à Prague. "Je ne comprends pas le tchèque, mais, apparemment, il suffit juste de se baigner dans de la bière. Qui pourrait s'en plaindre?"


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top