Rouler 1000 km sans recharger la batterie, une demande de mariage en plein direct ou le café qui n’est pas un bien vital… l’actu suisse vue du reste du monde

chargement

revue de presse Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse ces derniers jours. On apprend notamment qu’une entreprise suisse planche sur une batterie de voiture électrique incroyable, qu’une demande en mariage a ému au-delà des frontières ou encore que hôtel historique et bitcoins font bon ménage à Zurich.

 11.04.2019, 12:59
Chaque semaine, nous parcourons les médias du monde pour voir ce que nos confrères ont retenu de l'actualité suisse.

Comme chaque semaine, nous effectuons un tour d’horizon des médias étrangers pour découvrir ce qui a retenu leur attention dans l’actualité de notre pays.

 

Une batterie qui offre près de 1000 km d’autonomie

Une start-up suisse a suscité l’intérêt de plusieurs médias, notamment le Daily Mail, en annonçant des batteries au lithium à très forte densité. L’entreprise s’appelle Innolith et elle affirme avoir mis au point une batterie pour les voitures électriques qui permet de parcourir près de 1000 km sans avoir à la recharger. 

 

 

Comparée à la batterie Panasonic utilisée actuellement par la Tesla Model 3, celle de Innolith serait trois fois plus endurante. Le secret de leur produit réside dans l’utilisation de ce que la société appelle un «électrolyte inorganique» spécialement conçu. Selon un rapport du site The Verge, l’électrolyte en question serait un «matériau semblable au sel».

Mais l’entreprise suisse précise que cet accumulateur haute performance, toujours «en cours de développement» ne pourra être lancé sur le marché que dans trois, voire cinq ans.

 

 

Demande de mariage en plein direct

Il y a quelques jours, Sven Epiney, animateur vedette de l’émission suisse-alémanique «Darf ich bitten?», l’équivalent de «Danse avec les stars», a demandé la main de son petit ami en plein direct. Une scène émouvante qui a fait couler beaucoup d’encre Outre-Sarine mais également à l’étranger. 

 

 

 

L’occasion d’évoquer au passage le projet de «Mariage pour tous» en consultation au Parlement. «Leur union ne pourra pour autant pas être célébrée. Pas en Suisse en tout cas. Le mariage entre personnes de même sexe n’existe pas dans le droit de nos voisins transalpins, rappelle notamment le magazine LGBT+ français Têtu. Le pays prévoit bien des «partenariats enregistrés», dont les droits diffèrent de ceux du mariage, réservé aux couples hétérosexuels. Cette demande, évidemment motivée par l’amour, constitue donc aussi un acte militant dans le pays.»

«Cette demande en mariage médiatique intervient alors qu’un avant-projet de “mariage civil pour tous” a été présenté à la mi-mars par la commission des affaires juridiques du Conseil national», précise pour sa part le Huff.

 

 

Le café pas vital pour la Suisse

Ce jeudi, le Conseil fédéral a mis en consultation une modification de l’ordonnance sur le stockage obligatoire d’aliments et de fourrages. Il veut supprimer le stockage obligatoire du café et adapter celui du riz aux règles du commerce international. L’Approvisionnement économique du pays (AEP) est arrivé à la conclusion que le café n’est plus un bien vital dans la mesure où il ne contribue pas à l’apport nutritionnel, explique le Conseil fédéral. En outre, le risque que l’approvisionnement en café soit perturbé est faible puisque les plantations sont réparties sur trois continents et que la récolte peut se faire toute l’année.

 

«L’opposition à cette proposition se prépare, annonce le Brisbane Times sur son site. Le journal australien, qui cite Réserve suisse genossenschaft, écrit que douze des quinze entreprises qui détiennent des stocks obligatoires de café – dont Nestlé — souhaitent poursuivre avec le système actuel, qui «contribue à renforcer la chaîne d’approvisionnement». Certaines d’entre elles trouvent aussi que «trop peu d’attention a été portée aux bienfaits de la boisson pour la santé, comme les antioxydants ou les vitamines».

 

 

Hôtel historique où on peut payer en bitcoins

En Suisse, le premier hôtel de luxe à accepter les payements en bitcoins est un établissement construit en 1897. Il s’agit du Dolder Grand, à Zurich. Comme quoi, histoire et tradition ne sont pas incompatibles avec les technologies de pointe, commente le site spécialisé Coint Rivet.

Dand un Tweet, le 5 étoiles zurichois affirme qu’il est le premier établissement de ce genre en Suisse à accepter d’être réglé en cryptomonnaie. Et ce, à partir du 1er mai 2019.

 

 

Le Dolder Grand peut accepter les bitcoins et autres cryptomonnaies grâce à une nouvelle application mobile d’Inacta (une société suisse)  appelée Inapay. Elle permet aux commerçants d’accepter les monnaies virtuelles et de les convertir facilement en francs ou en euros.

Cette annonce coïncide avec celle d’Avnet, une entreprise du groupe Fortune 500, qui va également accepter les paiements cryptographiques suite à son partenariat avec le fournisseur de service de paiement Bitcoin, relève de son côté CNN.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

REVUE DE PRESSEUne pub suisse qui irrite en France, une découverte archéologique rare, un train spectaculaire … l’actu suisse vue du reste du mondeUne pub suisse qui irrite en France, une découverte archéologique rare, un train spectaculaire … l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseNotre système de santé glorifié, le héros géorgien de Schär et plus de 15’000 diamants à Bâle… l’actu suisse vue du reste du mondeNotre système de santé glorifié, le héros géorgien de Schär et plus de 15’000 diamants à Bâle… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseUn «drapeau» suisse sur la Lune, des cloches pas bruyantes et l’attitude scandaleuse des fans de GC… l’actu suisse vue du reste du mondeUn «drapeau» suisse sur la Lune, des cloches pas bruyantes et l’attitude scandaleuse des fans de GC… l’actu suisse vue du reste du monde

Top