26.04.2020, 09:33

Péninsule coréenne: un train de Kim Jong Un repéré dans l'est du pays

chargement
L'état de santé du dirigeant nord-coréen alimente les spéculations.

Spéculations L'état de santé du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui n'est plus apparu en public depuis le 11 avril, alimente les spéculations. Un train appartenant vraisemblablement à la famille Kim a été repéré sur des clichés.

Un train appartenant vraisemblablement à Kim Jong-un a été repéré sur des clichés de satellites d'une station balnéaire de l'est de la Corée du Nord, affirme le site américain de référence 38North. L'état de santé du dirigeant nord-coréen alimente les spéculations.

Le train apparaît sur les images les 21 et 23 avril dans une gare qui est réservée à la famille Kim, a précisé le site dans un article diffusé samedi. 38North explique que la présence de ce train "ne prouve rien quant à l'endroit où se trouve le dirigeant nord-coréen ni n'indique quoi que ce soit sur son état de santé".

"Mais cela accrédite les informations selon lesquelles M. Kim se trouverait dans une zone réservée à l'élite sur la côte est", poursuit le site.

Absence à des célébrations

Les spécialistes de la Corée du Nord se perdent en conjectures quant à l'état de santé de M. Kim qui n'est apparu sur aucune des photographies officielles des célébrations du 15 avril. Cette journée est pourtant la plus importante du calendrier politique nord-coréen, car elle est celle où tout le pays commémore la naissance du fondateur du régime, Kim Il-sung, grand-père du dirigeant actuel.
 

Le train a été repéré à Wonsan. Keystone/Ap


M. Kim n'est plus apparu en public depuis une réunion du bureau politique du parti au pouvoir le 11 avril et une tournée d'inspection sur une base aérienne qui avait été évoquée par les médias officiels nord-coréens le 12.

Daily NK, un média en ligne géré essentiellement par des Nord-Coréens ayant fait défection, avait affirmé que le dirigeant nord-coréen avait été opéré en avril pour des problèmes cardio-vasculaires et qu'il était en convalescence dans une villa de la province de Pyongan du Nord.

La Corée du Sud, qui est toujours techniquement en guerre avec le Nord, a minimisé ces informations. Le président américain Donald Trump a pour sa part estimé que les informations sur une possible dégradation de l'état de santé du dirigeant nord-coréen étaient "erronées".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

IncertitudeCorée du Nord: Kim Jong-un a-t-il subi un traitement cardio-vasculaire urgent?Corée du Nord: Kim Jong-un a-t-il subi un traitement cardio-vasculaire urgent?

TensionsCorée du Nord: plusieurs projectiles, possiblement des missiles balistiques, ont été tirés par PyongyangCorée du Nord: plusieurs projectiles, possiblement des missiles balistiques, ont été tirés par Pyongyang

MenaceNucléaire: la Corée du Nord a tiré deux projectiles non identifiésNucléaire: la Corée du Nord a tiré deux projectiles non identifiés

TensionsCorée du Nord: la colère du Japon après de nouveaux tirs de missiles de PyongyangCorée du Nord: la colère du Japon après de nouveaux tirs de missiles de Pyongyang

AsiePéninsule coréenne: la Corée du Nord procède à un quatrième essai de missilesPéninsule coréenne: la Corée du Nord procède à un quatrième essai de missiles

Top