01.06.2018, 07:27

Péninsule coréenne: Kim déclare être engagé vers la dénucléarisation

chargement
M. Lavrov a de son côté mis en garde contre des attentes trop élevées.

Corée du Nord Kim Jong-un a affirmé jeudi à Sergueï Lavrov, le ministre russe des affaires étrangères, qu'il était engagé vers la dénucléarisation de la péninsule. Il a également déclaré vouloir régler les problèmes avec les Etats-Unis "étape par étape".

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré au ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov qu'il était engagé vers la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a indiqué vendredi KCNA. Les deux hommes se sont entretenus deux heures jeudi à Pyongyang.

M. Kim espère que les relations avec les Etats-Unis et la dénucléarisation de la péninsule "seront résolues étape par étape" et "espère que la résolution des problèmes avancera grâce à un dialogue et une négociation efficaces et constructifs", a ajouté l'agence de presse officielle nord-coréenne.

M. Lavrov a de son côté mis en garde contre des attentes trop élevées. Il a exhorté toutes les parties à "éviter la tentation d'exiger tout, tout de suite", selon une transcription publiée par le ministère russe des affaires étrangères.

Négociateur nord-coréen à Washington

La visite de M. Lavrov en Corée du Nord est intervenue en même temps qu'une rencontre à New York entre le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo et un émissaire nord-coréen, dans le but de préparer le sommet historique entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump. La réunion a permis de faire de "réels progrès", a assuré M. Pompeo.

Donald Trump doit recevoir vendredi à Washington le bras droit de Kim Jong-un, le négociateur en chef Kim Yong-chol, qui doit remettre au président américain une lettre du dirigeant nord-coréen. Le contenu de la missive scellée, si elle est rendue publique, sera particulièrement scruté.

 

 

La principale pierre d'achoppement entre les Etats-Unis et la Corée du Nord est le concept de "dénucléarisation": les deux parties se disent en sa faveur, sans pour autant arriver à déterminer une définition commune.

Washington veut que Pyongyang abandonne rapidement toutes ses armes nucléaires et que cela se fasse d'une manière vérifiable, avant tout allégement des sanctions économiques qui pèsent sur la Corée du Nord. Mais, pour les analystes, Pyongyang ne voudra pas céder sa force de dissuasion nucléaire sans avoir de garanties que les Etats-Unis ne chercheront pas à renverser le régime.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Diplomatie yo yoPéninsule coréenne: la Corée du Nord toujours ouverte au dialogue avec les États-Unis malgré l'annulation du sommetPéninsule coréenne: la Corée du Nord toujours ouverte au dialogue avec les États-Unis malgré l'annulation du sommet

NucléairePéninsule coréenne: la Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléairesPéninsule coréenne: la Corée du Nord a démantelé son site d'essais nucléaires

diplomatieCorée du Nord: le sommet entre Donald Trump et Kim Jung-un aura lieu le 12 juin à SingapourCorée du Nord: le sommet entre Donald Trump et Kim Jung-un aura lieu le 12 juin à Singapour

Top