28.03.2018, 06:55

Péninsule coréenne: Kim Jong-Un accueilli en grande pompe à Pékin avant son sommet avec Trump

chargement
Pour sa première sortie à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir fin 2011, Kim et son épouse ont eu droit à une cérémonie solennelle et à un banquet sous les ors du Palais du peuple.

Asie Kim Jong-Un s'est rendu à Pékin en train pour une visite non officielle de dimanche à mercredi. Le président chinois a bien rencontré son homologue nord-coréen avant le sommet avec Donald Trump.

Kim Jong-Un a été accueilli en grande pompe à Pékin pour sa première visite - secrète - en Chine, signe de la volonté de rapprochement des deux alliés historiques avant le sommet prévu entre le dirigeant nord-coréen et l'Américain Donald Trump. Lors de cette rencontre, il s'est prononcé pour "la dénucléarisation" de la péninsule coréenne.

Pour sa première sortie à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir fin 2011, Kim et son épouse ont eu droit à une cérémonie solennelle et à un banquet sous les ors du Palais du peuple. La visite n'a été officiellement révélée que mercredi, une fois que le couple nord-coréen avait regagné son pays en train.

 

 

La visite, qui s'est déroulée de dimanche à mercredi selon l'agence de presse Chine nouvelle, souligne spectaculairement le rapprochement entre les deux voisins, divisés ces dernières années par l'appui de Pékin aux sanctions internationales visant à forcer Pyongyang à renoncer à son programme nucléaire. Kim Jong-Un n'avait encore jamais rencontré Xi Jinping.

"Il n'y a aucun doute que ma première visite à l'étranger (devait être) pour la capitale chinoise", a déclaré M. Kim, selon des propos rapportés par l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA. "C'est mon devoir solennel", a-t-il ajouté. C'est "un tournant" dans les relations bilatérales entre la Corée du Nord et la Chine, a aussi souligné le média.

 

 

Initiatives de Pyongyang

Le dirigeant nord-coréen, qui a procédé ces dernières années à une série d'essais nucléaires et de tirs de missiles susceptibles d'atteindre les Etats-Unis, s'est prononcé pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

La situation dans la région commence à s'améliorer grâce aux initiatives de Pyongyang qui a transmis des propositions de négociations de paix, a affirmé le dirigeant nord-coréen à son homologue chinois, d'après des propos rapportés par l'agence Xinhua.

"Nous avons toujours exprimé notre volonté d'oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule", a dit Kim Jong-un, rappelant que c'était le souhait de l'ancien président Kim Il Sung et de l'ancien secrétaire général Kim Jong Il, les prédécesseurs mais aussi grand-père et père respectifs de Kim Jong-Un.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Pèninsule coréenneCorée du Nord: Kim Jong-un s'amuse de son image à l'étrangerCorée du Nord: Kim Jong-un s'amuse de son image à l'étranger

RencontreDénucléarisation: Donald Trump accepte une rencontre historique avec Kim Jong-unDénucléarisation: Donald Trump accepte une rencontre historique avec Kim Jong-un

Péninsule coréenneKim Jong-un invite le président sud-coréen à PyongyangKim Jong-un invite le président sud-coréen à Pyongyang

Revue de presseUn parlementaire indien, un relais colis ou la jeunesse de Kim Jong-un, l'actu suisse vue du reste du mondeUn parlementaire indien, un relais colis ou la jeunesse de Kim Jong-un, l'actu suisse vue du reste du monde

Péninsule coréennePéninsule coréenne: Donald Trump se dit prêt à téléphoner à Kim Jong-UnPéninsule coréenne: Donald Trump se dit prêt à téléphoner à Kim Jong-Un

Top