29.10.2020, 17:42

ONU: les femmes en sous-représentation dans les processus de paix

chargement
Les femmes sont sous-représentées dans les instances de pouvoir et les processus de paix, a dénoncé le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres (archives).

Egalité L’ONU a déclaré jeudi que les femmes étaient sous-représentées dans les instances de pouvoir et dans les processus de paix. L’inclusion des femmes dans les sphères de pouvoir doit rester une priorité.

Les femmes sont sous-représentées dans les instances de pouvoir et les processus de paix, a dénoncé jeudi le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres lors d’une visioconférence du Conseil de sécurité. Elles «ne dirigent que 7% des pays du monde».

Si depuis vingt ans et l’adoption de la résolution 1325 traçant un nouveau cadre pour l’inclusion des femmes dans les efforts de paix «des étapes importantes» ont été franchies, «ce sont les hommes qui dominent les instances du pouvoir», a-t-il relevé.

A lire aussi : ONU: de nombreux pays ont promis de faire avancer les droits des femmes ces prochaines années

«Les femmes ne dirigent que 7% des pays du monde. Les hommes représentent les trois quarts des membres des équipes et des comités chargés de lutter contre le Covid-19. Les décisions concernant la paix et la sécurité internationales continuent d’être prises à une écrasante majorité par des hommes», a déploré le chef de l’ONU.

Une priorité

«Même si les femmes sont de mieux en mieux représentées dans les équipes de médiation de l’ONU, elles demeurent largement exclues des pourparlers et des négociations de paix», a insisté Antonio Guterres. Il a cité les cas de l’Afghanistan, du Mali ou du Yémen.

Dans les processus de paix, «l’inclusion des femmes dès le départ doit être une priorité. Les processus de paix se déroulant en ligne durant la pandémie, il importe de ne pas ralentir l’action menée en faveur de la participation des femmes», a-t-il réclamé.

 

 

Dans un communiqué jeudi, l’agence ONU-Femmes a mis en garde contre «des lacunes alarmantes» dans la mise en oeuvre de la résolution 1325, «à un moment critique où un effort conjoint pour contenir le Covid-19 est nécessaire». A l’initiative de la Russie, le Conseil de sécurité devait adopter ce jeudi une résolution officiellement destinée à encourager la représentativité des femmes dans les sphères de pouvoir.

Selon des diplomates cependant, une dizaine de membres sur les quinze du Conseil – dont les Etats-Unis et les pays européens – ont bloqué le texte, jugeant qu’il revenait sur des acquis obtenus depuis vingt ans.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Droits des femmesONU: de nombreux pays ont promis de faire avancer les droits des femmes ces prochaines annéesONU: de nombreux pays ont promis de faire avancer les droits des femmes ces prochaines années

En colèreViolences faites aux femmes: une manifestation dénonce l’ONU à GenèveViolences faites aux femmes: une manifestation dénonce l’ONU à Genève

Parité des sexesParité des sexes: trois femmes nommées à des postes-clés de l'ONUParité des sexes: trois femmes nommées à des postes-clés de l'ONU

EgalitéDroit des femmes: l'égalité homme-femme ne sera pas atteinte au niveau mondial d'ici 2030Droit des femmes: l'égalité homme-femme ne sera pas atteinte au niveau mondial d'ici 2030

Top