02.03.2018, 17:03

Météo: le froid et la neige font une soixantaine de morts en Europe

chargement
Cette vague de froid a fait au moins 59 morts depuis vendredi dernier.

Intempéries Près de soixante personnes sont mortes en une semaine en raison du froid et de la neige qui sévissent en Europe. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le mercure est descendu jusqu'à -27°C dans le sud de la Pologne.

Une bonne partie de l'Europe était toujours plongée vendredi dans le froid et la neige, même si dans certaines régions une amélioration pointait. Une soixantaine de personnes sont mortes en une semaine.

En Grande-Bretagne, un vent glacial a continué de souffler sur Londres, où de nouvelles chutes de neige étaient annoncées. L'armée a été appelée en renfort dans le comté de Hampshire, dans le sud de l'Angleterre, pour secourir des automobilistes coincés en raison de la neige. Situation identique à Manchester, dans le nord-ouest.

Entre régions isolées et coupures de courant, la vedette des médias britanniques était "le bébé de la neige", une petite fille née jeudi dans la voiture de ses parents bloquée par la neige alors qu'ils tentaient d'arriver dans un hôpital du nord du pays. Finalement transportés à l'hôpital, la mère et l'enfant - placé dans un berceau chauffé - se portaient bien, a confirmé l'hôpital vendredi.

 

 

En Irlande, le plus dur du blizzard qui résultait de la combinaison de la vague de froid sibérien et de la tempête Emma venue de l'Atlantique "est maintenant passé, et les gens pouvaient à nouveau sortir de chez eux, tout en restant très prudents", a twitté le ministre du logement et de l'aménagement Eoghan Murphy.

L'aéroport de Dublin est toutefois resté fermé jusqu'à samedi, et après la journée particulièrement dure de jeudi, quelque 24'000 foyers ou entreprises étaient toujours privés d'électricité.

Plus de 20 morts en Pologne

En Italie, le froid était moins sévère avec des températures tout juste négatives. Elles restaient assez inhabituelles pour provoquer encore des soucis de transports avec des routes et autoroutes fermées ou bloquées en raison du verglas et de la neige. La météo devait encore se dégrader dans la soirée dans le nord et le centre du pays, où de nombreuses écoles sont restées fermées. Les autorités recommandaient de ne se déplacer qu'en cas de nécessité.

Si une partie de l'Europe centrale et des Balkans (Serbie, Croatie notamment) connaissait une amélioration, la Pologne quant à elle était toujours plongée dans un froid intense qui a fait deux morts de plus entre jeudi et vendredi, portant le bilan des victimes des intempéries depuis vendredi dernier à 23 personnes.

 

 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le mercure est descendu jusqu'à -27°C dans le sud du pays. Un redoux était annoncé à partir du week-end.

En Ukraine, les écoles sont elles aussi restées fermées et les autorités ont demandé aux entreprises de ralentir leur activité pour éviter une pénurie de gaz après le refus de la Russie de reprendre ses livraisons.

Migrants abandonnés

En Autriche, cinq migrants abandonnés par des passeurs ont été secourus sur une autoroute du sud-est du pays, où ils marchaient pour certains pieds nus sur le sol gelé par des températures inférieures à -6°C, à annoncé la police.

Ce groupe de migrants, qui comprenait des Iraniens et un Pakistanais, avait été déposé par des passeurs sur l'autoroute près de Graz, non loin des frontières slovène et hongroise. Ils ont demandé l'asile en Autriche dans la foulée, a précisé la police.

Record de froid à Folldal

Cette vague de froid a fait au moins 59 morts depuis vendredi dernier, selon un comptage des bureaux de l'AFP: 23 en Pologne, 7 en Slovaquie, 6 en République tchèque, 5 en Lituanie, 4 en France, au moins 3 en Espagne, 2 en Italie tout comme en Roumanie, en Serbie et en Slovénie, un aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Suède.

Pendant que tous ces pays se débattaient avec des conditions difficiles, le record de froid en Europe est revenu à la petite ville de Folldal, dans le centre de la Norvège, avec -42°C la nuit. Un record qui laisse les habitants de glace, tant ils sont habitués au froid extrême. "La vie suit globalement son cours", a expliqué stoïque la maire de Folldarl, Hilde Frankmo Tveråen, à la chaîne TV2.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

IntempériesMétéo: l'Irlande et la Grande-Bretagne frappées de plein fouet par le froid et la neigeMétéo: l'Irlande et la Grande-Bretagne frappées de plein fouet par le froid et la neige

prévisionsMétéo: un épisode neigeux succède à la vague de froid sibérienMétéo: un épisode neigeux succède à la vague de froid sibérien

drameMétéo: la vague de froid fait plus de 20 morts en quatre jours en EuropeMétéo: la vague de froid fait plus de 20 morts en quatre jours en Europe

Top