22.12.2018, 00:01

Mattis parti, Trump a les mains libres

Premium
chargement
James Mattis (au centre) s’en va. Avec lui, c’est le dernier des «adultes dans la pièce», comme les désignait un sénateur, qui claque la porte.
Par PHILIPPE GÉLIE, WASHINGTON

ÉTATS-UNIS Le départ du secrétaire américain à la Défense ouvre une période d’incertitude à Washington.

Après James Mattis, le déluge? Le départ du secrétaire à la Défense, provoqué par son désaccord avec l’ordre de retrait des troupes américaines de Syrie et d’Afghanistan, émis par Donald Trump sans consultation, nourrit une étrange appréhension à Washington, le sentiment que tout est désormais possible. Le général quatre étoiles «était vu comme une sauvegarde contre un président...

À lire aussi...

épidémieCoronavirus: 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au JaponCoronavirus: 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au Japon

tournée mondialeMalade, Elton John interrompt brusquement un concertMalade, Elton John interrompt brusquement un concert

LitigeEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateurEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateur

EpidémieCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à PékinCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à Pékin

IntempériesTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en FranceTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en France

Top