04.06.2018, 00:01
Lecture: 4min

Matteo Salvini fixe un cap antimigrants

Premium
chargement
Matteo Salvini, patron de la Ligue (extrême droite) a pris, samedi, un bain de foule à Rome, à l’occasion de la Fête de la République.
Par RICHARD HEUZÉ, Rome

ITALIE «Les clandestins doivent faire leur valises», a déclaré le chef de la Ligue, à peine nommé ministre de l’Intérieur.

«La planque, c’est fini. Les clandestins doivent faire leurs valises et partir dans le calme»: hier, en Sicile, comme la veille lors d’un meeting à Vicence, en Vénétie, Matteo Salvini a choisi ses mots avec soin. A Catane, puis dans le centre de réfugiés de Pozzallo qui venait de recevoir 158 migrants, en majorité des Algériens, le ministre de...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: Israël reconfine et des pays européens durcissent les mesuresCoronavirus: Israël reconfine et des pays européens durcissent les mesures

Internet et logicielsLes applications TikTok et WeChat interdites aux USA dès dimancheLes applications TikTok et WeChat interdites aux USA dès dimanche

TempêteIntempéries: un rare ouragan méditerranéen touche la GrèceIntempéries: un rare ouragan méditerranéen touche la Grèce

DiplomatieCandidature suisse au Conseil de sécurité de l’ONU: le premier ambassadeur sceptiqueCandidature suisse au Conseil de sécurité de l’ONU: le premier ambassadeur sceptique

IndépendanceCaraïbes: Elizabeth II ne régnera plus sur l'île de la BarbadeCaraïbes: Elizabeth II ne régnera plus sur l'île de la Barbade

Top