11.05.2018, 08:25

Première mondiale: une usine d'aluminium sans émission de gaz à effet de serre verra le jour au Québec

chargement
Le procédé de fabrication de l'aluminium utilisé dans la nouvelle aluminerie produira de l'oxygène et éliminera "toutes les émissions de gaz à effet de serre des procédés de fusion traditionnels", selon Justin Trudeau.

 11.05.2018, 08:25 Première mondiale: une usine d'aluminium sans émission de gaz à effet de serre verra le jour au Québec

Pollution Alcoa, Rio Tinto et Appel s'unissent pour créer une nouvelle usine d’aluminium qui ne produira pas de gaz à effet de serre. Elle sera construite dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec et pourrait créer plus de 1000 emplois d'ici 2030.

La première usine d'aluminium au monde n'émettant aucun gaz à effet de serre sera construite au Québec par les géants mondiaux de l'aluminium, Alcoa et Rio Tinto, a annoncé jeudi le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Ce projet de 558 millions de dollars canadiens sera réalisé en deux phases, avec le soutien des gouvernements du Canada et du Québec et du géant informatique Apple.

Le procédé de fabrication de l'aluminium utilisé dans la nouvelle aluminerie produira de l'oxygène et éliminera "toutes les émissions de gaz à effet de serre des procédés de Fusion traditionnels", selon un communiqué du Premier ministre canadien. "Il s'agit de la plus importante innovation de l'aluminium depuis plus d'un siècle, et d'une étape décisive dans la lutte contre les changements climatiques", a assuré M. Trudeau.

Les gouvernements du Canada et du Québec investiront chacun 60 millions de dollars canadiens (environ 47 millions de francs) dans le projet d'usine, Alcoa et Rio Tinto injectant le reste. Le Québec détiendra 3,5% de la nouvelle coentreprise, Elysis, selon un communiqué d'Alcoa.

Apple investira de son côté 13 millions de dollars canadiens dans la première phase du projet et a accepté de fournir un soutien technique à Elysis.

 

 

Dès 2024

La nouvelle usine sera construite dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec, berceau de l'industrie au Canada. Elle emploiera 100 personnes et pourrait créer plus de 1000 emplois d'ici 2030. Le secteur emploie 10'500 personnes au Canada, pour l'essentiel au Québec.

La nouvelle technologie, mise au point et brevetée par Alcoa, devrait être vendue sous licence à partir de 2024 pour la mise à niveau des usines de fusion existantes ou pour la conception et construction de nouvelles installations. Elle pourrait contribuer, selon Ottawa, à réduire d'environ 6,5 millions de tonnes les émissions de GES du Canada, ce qui équivaut à retirer 1,8 million de voitures de la route.

"Nous sommes fiers de participer à ce nouveau projet ambitieux et nous attendons avec impatience le jour où nous pourrons utiliser de l'aluminium produit sans émissions directes de gaz à effet de serre dans la fabrication de nos produits", a dit le PDG d'Apple, Tim Cook.

ATS

À lire aussi...

PollutionChippis: l'ensemble du village est touché par la pollution engendrée par les anciennes usines d'aluminiumChippis: l'ensemble du village est touché par la pollution engendrée par les anciennes usines d'aluminium

Les deux géants de l’aluminium croisent le ferLes deux géants de l’aluminium croisent le fer

climatNouveau record pour les émissions de gaz à effet de serreNouveau record pour les émissions de gaz à effet de serre

PollutionEnvironnement: la "pollution" suisse est produite pour deux tiers à l'étrangerEnvironnement: la "pollution" suisse est produite pour deux tiers à l'étranger

ManifestationLausanne: 250 personnes dénoncent le négoce des matières premièresLausanne: 250 personnes dénoncent le négoce des matières premières

Top