05.07.2017, 14:23

Mafia: opéation anti-Camorra en Espagne, en Italie et en Allemagne, 24 arrestations

chargement
Le café situé au rez-de-chaussée du consulat italien à Barcelone a été cerné par les forces de sécurité espagnoles. La police a effectué 14 autres raids en ville. Au total, 13 personnes dont 8 Italiens ont été arrêtées.

Opération européenne Mercredi, un opération qui visait la mafia napolitaine, la Camorra, a permis l'arrestations de 24 personnes en Espagne, en Italie et en Allemagne.

Vingt-quatre personnes ont été arrêtées mercredi en Espagne, en Italie et en Allemagne, dans le cadre d'une opération visant la mafia napolitaine, la Camorra. Elles sont accusées de trafic de drogues et blanchiment d'argent, a annoncé la police espagnole. L'identité des personnes interpellées n'a pas été révélée.

En Espagne, la majorité des arrestations ont été menées à Barcelone (nord-est) par la garde civile et la police régionale de Catalogne, alors qu'en Italie elles sont intervenues à Naples, fief de la Camorra, a indiqué le porte-parole. L'opération a pour but de "démanteler une organisation criminelle internationale spécialisée dans le trafic de drogues et le blanchiment d'argent", a précisé une source policière catalane.

Une quinzaine de perquisitions sont prévues à Barcelone, visant notamment des logements, des restaurants et autres installations qui auraient été utilisées par cette organisation, a déclaré la porte-parole de la police régionale. Selon la garde civile, l'organisation blanchissait de l'argent obtenu par le trafic de drogues par le biais d'un large réseau de sociétés implantées en Espagne, en Italie, en Allemagne, en France et au Portugal.

Un carrefour

La mafia napolitaine se servait de maisons de jeux, de sociétés de locations de voitures ou de boutiques d'achat-vente d'or pour blanchir l'argent issu de ce trafic, a encore précisé le porte-parole de la garde civile.

Dans un entretien accordé au quotidien espagnol El Pais au début du mois de juin, le procureur antimafia italien Franco Roberti expliquait que la mafia italienne était "très infiltrée" en Espagne. Pour elle "c'est un endroit stratégique pour des raisons géographiques et parce que (ces organisations) croient pouvoir y faire des affaires en étant moins inquiétées", a-t-il déclaré.

C'est un "lieu stratégique pour le trafic de drogue qui offre des opportunités pour le blanchiment d'argent. Elles l'envisagent comme un territoire à coloniser". L'Espagne est en effet un carrefour pour les trafics de drogue, en particulier la cocaïne de Colombie et du Pérou qui transite par la Péninsule ibérique avant d'être acheminée vers le reste de l'Europe, ou le cannabis provenant du Maroc.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ENQUETEMartigny: nouveau lien entre la mafia calabraise et le ValaisMartigny: nouveau lien entre la mafia calabraise et le Valais

justiceMafia: deux des membres présumés de la 'Ndrangheta ne pourront pas être extradés vers l'ItalieMafia: deux des membres présumés de la 'Ndrangheta ne pourront pas être extradés vers l'Italie

MAFIANouveau coup dur infligé à la Camorra napolitaineNouveau coup dur infligé à la Camorra napolitaine

MafiaItalie: un boss de la Camorra, en fuite depuis 2012, arrêté sur la plageItalie: un boss de la Camorra, en fuite depuis 2012, arrêté sur la plage

Top