13.07.2019, 17:32

États-Unis: rétrogradé en tempête tropicale, l'ouragan Barry touche terre en Louisiane

chargement
En Louisiane, l'accumulation des précipitations pourrait atteindre 63 cm par endroits.

États-Unis En Louisiane, Barry, l'ouragan de catégorie 1, a été rétrogradé en tempête tropicale. Les autorités ont multiplié les mises en garde et le dispositif anti-inondation. L’accumulation des précipitations pourrait atteindre 63 cm par endroits et les vents pourraient souffler à plus de 120 km/h.

L'ouragan Barry a été rétrogradé en tempête tropicale. Il charrie des trombes d'eau et a atteint samedi en milieu de journée les côtes de la Louisiane, ont annoncé les services météorologiques américains.

Barry a touché le rivage à Intracoastal City, à l'ouest de la ville de Morgan City et à 265 kilomètres de la Nouvelle-Orléans, la première métropole de cet Etat du sud des Etats-Unis, a précisé le Centre national des ouragans. Le risque d'une dangereuse montée des eaux et d'inondations causées par les précipitations diluviennes reste d'actualité, a-t-il ajouté.

 

 

A lire aussi : La Louisiane fait le dos rond en attendant l’arrivée d’un ouragan

 

Des vents à 120 km/h

Barry s'était transformé en ouragan samedi matin. "Des dangereuses montées des eaux, de fortes pluies et vents sont en cours sur la côte du centre-nord du Golfe" du Mexique, ont prévenu les météorologues dans leur bulletin d'information de 15h00 GMT (17h00 en Suisse).

L'ouragan de catégorie 1 soufflait alors à 120 km/h, soit juste au-dessus de la limite pour entrer dans la grande cour des ouragans (119 km/h). C'est le premier ouragan de la saison dans l'Atlantique, qui va de juin à novembre.

Inondations

Avant même son arrivée, il provoquait déjà samedi matin des inondations en particulier sur les côtes dont plusieurs milliers de personnes ont été évacuées. Barry charrie "une extraordinaire quantité d'humidité" qui présente "un potentiel de fortes pluies" jusque dans le nord des Etats-Unis, a prévenu Ken Graham, directeur du Centre national des ouragans (NHC).

 

 

Et comme elle se déplace "lentement", des précipitations aussi importantes "posent quelques problèmes pour les cours d'eau" et augmentent les risques d'inondations soudaines même dans des Etats éloignés du Golfe du Mexique comme le Missouri.

Le niveau de la mer et du lac Pontchartrain, sur les berges duquel est nichée La Nouvelle-Orléans – ville située à 5 mètres en-dessous du niveau de la mer par endroits – subissait samedi matin une hausse pouvant aller jusqu'à 1,8 mètre.

 

 

Mises en garde

Les autorités ont multiplié les mises en garde et le dispositif anti-inondation composé notamment d'un réseau de digues de 6,10 mètres de hauteur et de vannes a été activé. Et les 118 pompes chargées d'évacuer les eaux étaient en conditions opérationnelles "optimales".

La Nouvelle-Orléans est bien préparée et les digues devraient tenir, a affirmé le gouverneur John Bel Edwards, qui a décrété l'état d'urgence mercredi. "Personne ne doit prendre cette tempête à la légère", a-t-il tweeté.

 

 

Cumul de précipitations

La tempête devrait apporter 25 à 50 cm de pluie en Louisiane mais l'accumulation des précipitations pourrait atteindre 63 cm par endroits. L'Etat voisin du Mississippi ainsi que celui du Tennessee sont également menacés "d'inondations potentiellement mortelles".

Le Mississippi, plus grand fleuve d'Amérique du Nord, atteignait dès vendredi son niveau de crue (5,18 mètres) à La Nouvelle-Orléans. Il ne devrait finalement pas aller au-delà, selon les météorologues qui ont revu samedi leurs prévisions à la baisse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

casseTempête du 15 juin: les assureurs s'attendent à plusieurs millions de francs de dégâtsTempête du 15 juin: les assureurs s'attendent à plusieurs millions de francs de dégâts

IntempériesPluies diluviennes: inondations spectaculaires à WashingtonPluies diluviennes: inondations spectaculaires à Washington

Top