06.08.2020, 00:01
Lecture: 8min

Liban: Après l’explosion à Beyrouth, les hôpitaux se retrouvent saturés

Premium
chargement
Au moins 113 personnes ont perdu la vie suite à l'explosion de mardi.

Drame Au lendemain d’une catastrophe dont les images de blessés ensanglantés et d’immeubles détruits ont rappelé la guerre civile, la capitale, Beyrouth, a plus que jamais besoin d’aide.

Au moment de la double explosion qui a dévasté la capitale libanaise, Alex Abdallah (26 ans) se trouvait dans un appartement de location, dans un immeuble situé à un peu plus d’un kilomètre du port. Aujourd’hui, il fait partie des 300 000 Beyrouthins laissés quasiment sans abri par cette catastrophe, qui a fait plus de 100 morts et 4000 blessés, sans oublier des dizaines de disparus. Joint par...

À lire aussi...

En soutienExplosions à Beyrouth: la Suisse envoie une équipe d’experts pour soutenir l’ambassadeExplosions à Beyrouth: la Suisse envoie une équipe d’experts pour soutenir l’ambassade

DrameBeyrouth: le nitrate d’ammonium, engrais explosif depuis toujoursBeyrouth: le nitrate d’ammonium, engrais explosif depuis toujours

DrameLiban: Beyrouth en deuil au lendemain des explosions qui ont fait plus de 100 mortsLiban: Beyrouth en deuil au lendemain des explosions qui ont fait plus de 100 morts

LIBANDeux violentes explosions soufflent le port de BeyrouthDeux violentes explosions soufflent le port de Beyrouth

DRAMELiban: 73 morts et 3700 blessés dans de puissantes explosions à BeyrouthLiban: 73 morts et 3700 blessés dans de puissantes explosions à Beyrouth

Top