29.03.2018, 22:50

Le pape lave les pieds de détenus non catholiques

chargement
"Chacun a l'opportunité de changer de vie et ne doit pas être jugé", a souligné le pape, notant qu'il se considère lui-même comme "un pêcheur".

Fêtes de Pâques Le pape a célébré jeudi après-midi la messe de la Cène et le rite du lavement des pieds avec douze détenus, dont deux musulmans, un orthodoxe et un bouddhiste, dans une prison de Rome.

Le pape François a célébré une nouvelle fois une messe du Jeudi saint dans une prison en lavant les pieds de douze détenus, dont deux musulmans, un orthodoxe et un bouddhiste. Il était très ému par l'univers carcéral.

Après une brève rencontre en privé avec des prisonniers malades, le pape a célébré jeudi après-midi la messe de la Cène et le rite du lavement des pieds avec douze détenus de sept pays différents dans la prison romaine pour hommes de Regina Coeli.

"Chacun a l'opportunité de changer de vie et ne doit pas être jugé", a souligné le pape, notant qu'il se considère lui-même comme "un pêcheur", dans une homélie transmise par Radio Vatican.

Dans la tradition chrétienne, le Jeudi saint commémore le jour où le Christ lave les pieds des apôtres et institue l'eucharistie lors de son dernier repas (la Cène). Le rituel a été perpétué dans le christianisme, sauf dans certaines branches du protestantisme.

 

 

Visites régulières

Il s'agit d'un temps fort de la Semaine sainte qui commémore les derniers jours de Jésus-Christ. "Pour moi rendre visite à des malades, aller en prison, faire sentir au prisonnier qu'il peut avoir l'espoir de la réinsertion, c'est cela la prédication de l'Eglise", a expliqué le pape François dans un récent livre d'entretiens.

De fait, il se rend régulièrement dans des prisons lors de ses voyages à l'étranger. Il avait décrit son accueil chaleureux en janvier dans un établissement pénitentiaire pour femmes de Santiago du Chili comme son rendez-vous le plus émouvant du voyage au Chili.

L'an dernier, lors du Jeudi saint, il avait lavé les pieds de détenus repentis, notamment d'anciens mafieux, dans une prison au sud de Rome. Depuis le début de son pontificat, le pape François a décidé de décentraliser cette célébration en dehors du Vatican.

En 2013, il s'était rendu dans une prison pour mineurs, l'année suivante dans un centre pour personnes malades et handicapées, en 2015 à nouveau dans une prison et en 2016 dans un centre d'accueil de réfugiés. Il a lavé à plusieurs reprises les pieds de croyants musulmans.

Jeudi matin, le pape François a présidé, dans la basilique Saint-Pierre, la traditionnelle messe "chrismale" qui donne lieu à la bénédiction de l'huile sainte servant à la célébration de certains sacrements tout au long de l'année. Lors de cette messe devant des prélats et des religieux de Rome, le pape a recommandé à ces derniers d'être "des prêtres de rue", disponibles et à l'écoute des croyants.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

traditionPâques: le pape François lave les pieds de prisonniers repentis à l'occasion du Jeudi saintPâques: le pape François lave les pieds de prisonniers repentis à l'occasion du Jeudi saint

VaticanLe pape lave les pieds de migrantsLe pape lave les pieds de migrants

Top