04.10.2019, 09:27

Le moro-sphinx, un papillon qui se prend pour un colibri

chargement
Difficile de distinguer un moro-sphinx d'un colibri.

bluffant Parfait exemple de convergence évolutive, le moro-sphinx n’est pas un oiseau mais ressemble à s’y méprendre à un colibri.

Il vole comme un colibri, il se nourrit du nectar des mêmes fleurs que le colibri, il peut imiter le son du colibri, mais n’est pas un colibri. Le moro-sphinx n’est pas même un oiseau. Il s’agit d’un papillon. Et comme l’explique Brut, il est l’illustration parfaite de ce qu’on appelle la convergence évolutive. C’est lorsque deux espèces différentes développent les mêmes caractéristiques car elles sont soumises aux mêmes conditions environnementales.

 

 

Le moro-sphinx truste la place d’insecte le plus rapide du monde. Il peut afficher 20 km/h au compteur. Difficile dans ces conditions de le distinguer du colibri. Mais si vous parvenez à l’observer de très près – il est présent partout dans l’hémisphère nord – vous pourrez peut-être distinguer ses antennes et sa trompe en guise de bec.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

cauchemardesqueUn village français envahi par des papillons de nuitUn village français envahi par des papillons de nuit

environnementLe Conseil fédéral va proposer des solutions pour enrayer le déclin des abeilles et des autres insectesLe Conseil fédéral va proposer des solutions pour enrayer le déclin des abeilles et des autres insectes

Top