16.03.2019, 00:01

Le choc suprémaciste

Sponsorisé
chargement
L’attaque visait deux mosquées de Christchurch pour «attirer l’attention du monde sur les problèmes de migration» de la Nouvelle-Zélande.

NOUVELLE-ZÉLANDE L’auteur du carnage contre la communauté musulmane à Christchurch, qui a fait une cinquantaine de morts et une quarantaine de blessés, hier, s’est inspiré du tueur norvégien Breivik.

Il a 28 ans, est Australien, vient d’une famille aux revenus modestes, se revendique de l’extrême droite et serait l’auteur d’un massacre sans précédent contre des musulmans dans un pays «occidental». La police a arrêté B. T. après l’attentat terroriste qui a fait au moins 49 morts et une quarantaine de blessés, hier après-midi, jour de la grande...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top