30.03.2018, 00:01

La mémoire à l’épreuve d‘un nouvel antisémitisme

Premium
chargement
La sénatrice de Berlin Sawsan Chebli a proposé de rendre obligatoire la visite d’un mémorial (ici celui de Jérusalem) pour les écoliers allemands.
Par Nicolas Barotte, Berlin

ENQUÊTE La violence verbale et l’antisémitisme ne sont plus des cas isolés dans les écoles d’Allemagne. Le phénomène touche tout le pays et surtout des zones marquées par une forte population immigrée.

Dans la cour de l’école primaire Paul Simmel, à Berlin, «toi le Juif» est devenu une insulte. L’établissement, dans le quartier de Tempelhof, n’a pourtant pas l’air d’une zone à problèmes. Le bâtiment gris est posé au milieu de résidences identiques les unes aux autres et l’on peine à trouver un tag au coin de la rue. Mais l’antisémitisme...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: les nouvelles du vendredi 3 avrilCoronavirus: les nouvelles du vendredi 3 avril

fin de combatTurquie: mort d'une chanteuse de 28 ans en grève de la faimTurquie: mort d'une chanteuse de 28 ans en grève de la faim

récitCoronavirus: la folle histoire du masque de plongée Decathlon adopté par des soignants du monde entierCoronavirus: la folle histoire du masque de plongée Decathlon adopté par des soignants du monde entier

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, les moustiques ne sont pas un vecteur de transmission du virusCoronavirus – Fake news: non, les moustiques ne sont pas un vecteur de transmission du virus

Sans pitiéCoronavirus: tous les pays cherchent à acheter des masquesCoronavirus: tous les pays cherchent à acheter des masques

Top