10.07.2019, 00:01

L’exécutif déclare «morte» la loi sur les extraditions

Premium
chargement
La cheffe de l’exécutif hongkongais, Carrie Lam, a reconnu que les tentatives de son gouvernement  pour faire adopter le projet de loi avaient été un «échec total».
Par Cyrille Pluyette, Pékin

HONG KONG Cette annonce n’a pas calmé la colère de nombreux protestataires, qui réclament un retrait pur et simple du projet de loi.

Confrontée à la crise politique la plus grave depuis la rétrocession d’Hong Kong à la Chine en 1997, Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif local, a déclaré hier que le projet de loi honni qui autoriserait les extraditions vers la Chine était «mort».

Ces promesses destinées à rétablir l’ordre dans le centre financier international n’ont visiblement pas suffi à...

Top