31.07.2020, 00:01
Lecture: 4min

L’été liberticide de Recep Tayyip Erdogan

Premium
chargement
Le gouvernement turc pourra, en vertu de la nouvelle loi votée mercredi, exercer un plus grand contrôle sur Twitter et Facebook.
Par DELPHINE MINOUI, Istanbul

TURQUIE A une loi renforçant les pouvoirs de milices de quartier, désormais armées, en juin, a succédé, en juillet, au Parlement, un projet qui accroît la surveillance du pouvoir sur les réseaux sociaux.

Le visage plongé dans ses deux mains, Deniz, 32 ans, fait défiler sur son smartphone les images éparses de son monde d’avant: le procès à rallonge d’un ami activiste, la traque des journalistes à travers le pays, la destitution des maires élus du parti d’opposition prokurde.

«Et puis, avec le Covid, c’est comme si on avait soudainement appuyé sur la...

À lire aussi...

FRANCEUn hommage au professeur sur fond de polémiqueUn hommage au professeur sur fond de polémique

AUTOMOBILETesla accélère en AllemagneTesla accélère en Allemagne

Tesla accélère en Allemagne

Le roi de la voiture électrique installe sa «Gigafactory 4» près de Berlin et défie les champions nationaux chez eux....

  21.10.2020 00:01
Premium

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 octobre

FugitifDanemark: le meurtrier d’une journaliste dans son sous-marin arrêté après une courte évasionDanemark: le meurtrier d’une journaliste dans son sous-marin arrêté après une courte évasion

CompensationClimat: la Suisse va compenser ses émissions de CO2 via des projets au PérouClimat: la Suisse va compenser ses émissions de CO2 via des projets au Pérou

Top