29.09.2020, 00:01
Lecture: 8min

Japon, pays d’immigration à son corps défendant

Premium
chargement
A l’image de ce couple de Brésiliens, le Japon et, plus particulièrement, le centre du pays se sont ouverts, dès les années 1990, à une immigration principalement sud-américaine, issue de descendants de colons japonais partis là-bas faire fortune, un siècle plus tôt.
Par Régis Arnaud, Tokyo

ASIE Sa démographie en berne l’oblige à recourir à une main-d’œuvre extérieure. Toutefois, le Japon ne se résout pas à accueillir largement des immigrés, moult obstacles se dressant face à ceux qui rêvent d’y être naturalisés.

«Il y a neuf ans, on dénombrait 700 enfants étrangers non scolarisés dans ma ville. Aujourd’hui, il en reste quatre. On vise l’objectif zéro.» Yoshikazu Matsui maintient la pression. Le directeur adjoint de la section internationale de la mairie d’Hamamatsu a un objectif clair: assurer la «coexistence» des étrangers et des Japonais parmi ses administrés. Cette terre industrielle du centre du pays, où fleurirent les usines d’automobiles pendant le miracle économique,...

À lire aussi...

FRANCEUn hommage au professeur sur fond de polémiqueUn hommage au professeur sur fond de polémique

AUTOMOBILETesla accélère en AllemagneTesla accélère en Allemagne

Tesla accélère en Allemagne

Le roi de la voiture électrique installe sa «Gigafactory 4» près de Berlin et défie les champions nationaux chez eux....

  21.10.2020 00:01
Premium

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 octobre

FugitifDanemark: le meurtrier d’une journaliste dans son sous-marin arrêté après une courte évasionDanemark: le meurtrier d’une journaliste dans son sous-marin arrêté après une courte évasion

CompensationClimat: la Suisse va compenser ses émissions de CO2 via des projets au PérouClimat: la Suisse va compenser ses émissions de CO2 via des projets au Pérou

Top