25.12.2017, 08:25

Israël: le Guatemala suit les USA et déplace son ambassade à Jérusalem

chargement
Les affrontements entre Palestiniens et soldats israéliens se sont intensifiés depuis l'annonce de Donald Trump (archives).

diplomatie Alors que la très large majorité de la communauté internationale a condamné la volonté des Etats-Unis de déplacer son ambassade israélienne de Tel-Aviv à Jérusalem, le Guatemala est le premier pays à en faire de même.

Le président du Guatemala, Jimmy Morales, a annoncé dimanche le transfert à Jérusalem de l'ambassade de son pays en Israël, en soutien à la décision des Etats-Unis et malgré le vote de condamnation de l'Assemblée générale de l'ONU. La nation sud-américaine devient ainsi la première à emboîter le pas à Washington.

"J'ai donné des instructions à la ministre (des Affaires étrangères, Sandra Jovel) pour entamer les démarches" pour mettre en oeuvre cette décision, a écrit le président sur les réseaux sociaux, un message diffusé par son service de presse.

Le chef d'Etat a fait cette annonce après un entretien téléphonique avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dont "l'un des thèmes les plus importants a été le retour de l'ambassade du Guatemala à Jérusalem", a fait savoir Jimmy Morales. Et de souligner les "excellentes relations" entre les deux pays "depuis que le Guatemala a soutenu la création de l'Etat d'Israël".

 

 

"La bonne voie"

Le Guatemala était l'un des neuf pays - avec le Honduras, le Togo, la Micronésie, Nauru, Palau et les îles Marshall, en plus des Etats-Unis et d'Israël - à avoir soutenu les Etats-Unis jeudi durant l'Assemblée générale de l'ONU. La majorité des membres (128 sur 183) avaient au contraire approuvé une résolution condamnant la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par le président américain Donald Trump, le 6 décembre.

"Malgré le fait que n'ayons été que neuf dans le monde, nous avons la totale certitude et conviction que c'était la bonne voie", avait déclaré Jimmy Morales, vendredi, pour défendre sa décision. "Le Guatemala est historiquement pro-Israël" et "en "70 ans de relations, Israël a été notre allié", avait-il aussi ajouté.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Proche-OrientJérusalem: les Palestiniens n'accepteront aucun plan de paix américainJérusalem: les Palestiniens n'accepteront aucun plan de paix américain

Proche-OrientJérusalem: Etats-Unis condamnés à l'ONU malgré les menaces de TrumpJérusalem: Etats-Unis condamnés à l'ONU malgré les menaces de Trump

Proche-OrientDes leaders musulmans appellent à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la PalestineDes leaders musulmans appellent à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine

Proche-Orient:Statut de Jérusalem: la Ligue arabe réplique contre Trump et demande la reconnaissance d'un Etat palestinienStatut de Jérusalem: la Ligue arabe réplique contre Trump et demande la reconnaissance d'un Etat palestinien

JérusalemAssociation Suisse-Israël: "la Suisse n'a aucune raison de se lancer dans l'activisme" après l'annonce de Trump sur JérusalemAssociation Suisse-Israël: "la Suisse n'a aucune raison de se lancer dans l'activisme" après l'annonce de Trump sur Jérusalem

Top