23.05.2020, 00:01
Lecture: 4min

Hong Kong, l’autonomie piétinée par la Chine

Premium
chargement
Xi Jinping (en bas), applaudi par l’Assemblée nationale populaire, le parlement chinois.

ASIE L’Assemblée nationale du peuple entend mettre au pas l’île, en lui imposant une loi de «sécurité nationale» pour accélérer son intégration.

Pékin passe en force. Ulcérée par la résistance des manifestants prodémocratie à Hong Kong, la Chine va mettre au pas la plaque tournante financière rétive, en lui imposant au forceps une loi de «sécurité nationale», permettant d’arrêter les «sécessionnistes», et accélérer son intégration au continent, attisant les risques d’une nouvelle crise politique dans l’île, en pleine escalade des tensions...

À lire aussi...

ITALIEGiuseppe Conte obtientun sursis temporaireGiuseppe Conte obtientun sursis temporaire

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 janvierCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 janvier

JusticeLiban: une enquête suisse sur des détournements de fonds vise le gouverneur de la Banque centraleLiban: une enquête suisse sur des détournements de fonds vise le gouverneur de la Banque centrale

InternatiionalEtats-Unis: Trump quitte la Maison Blanche sur un dernier sondage défavorableEtats-Unis: Trump quitte la Maison Blanche sur un dernier sondage défavorable

CARAÏBESCaraïbes: Ciudad Nuclear, capitale à l’abandon de l’atomique cubainCaraïbes: Ciudad Nuclear, capitale à l’abandon de l’atomique cubain

Top