12.03.2018, 21:05

Grande-Bretagne: Theresa May accuse la Russie d'avoir empoisonné un ex-agent double

chargement
La Première ministre demande des comptes à la Russie.

Grande-Bretagne Qui est responsable de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal? La Première ministre britannique, Theresa May, pointe aujourd'hui clairement du doigt la Russie et réclame des explications.

Theresa May a déclaré lundi qu'il était "hautement probable" que la Russie soit responsable de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal le 4 mars dernier en Angleterre. La Première ministre réclame des explications à Moscou d'ici mardi fin de journée.

 

Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été agressés au moyen d'un agent neurotoxique de qualité militaire d'un type développé par la Russie, a précisé la Première ministre britannique. Soulignant que l'agent innervant utilisé était une substance "de qualité militaire", Mme May a donné jusqu'à mardi soir à Moscou pour fournir des explications à l'Organisation pour la prohibition des armes chimiques.

Soit l'Etat russe est directement responsable de leur empoisonnement, soit il a laissé leurs agresseurs se procurer l'agent neurotoxique utilisé à Salisbury, a-t-elle ajouté. Si la Russie ne fournit aucune réponse crédible, la Grande-Bretagne conclura que cet acte équivaut à un usage de la force sur le territoire britannique, a-t-elle conclu.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

renseignementLa Suisse est de plus en plus espionnée par des agents étrangersLa Suisse est de plus en plus espionnée par des agents étrangers

La Suisse de plus en plus espionnée

Que ce soient des espions sous couverture diplomatique ou du cyberespionnage, le constat est le même pour la...

  10.03.2018 11:05

PiratageJO 2018: la Russie aurait piraté les ordinateurs des organisateurs de PyeongchangJO 2018: la Russie aurait piraté les ordinateurs des organisateurs de Pyeongchang

Top