10.12.2017, 23:41
Lecture: 6min

Ex-Yougoslavie, tribunal historique

Premium
chargement
Le TPIY a notamment condamné à la perpétuité Ratko Mladic, commandant en chef de l’armée de la République serbe de Bosnie pendant la guerre de Bosnie, entre 1992 et 1995.
Par Sevan Pearson

JUSTICE INTERNATIONALE Entre 1993 et 2016, de nombreux accusés ont été jugés pour des crimes commis en ex-Yougoslavie. La Tessinoise Carla del Ponte y a joué un rôle important.

V L’ex-général bosno-serbe Ratko Mladic, le haut responsable politique des Croates de Bosnie Jadranko Prlic ou l’ancien officier de l’armée bosno-croate Slobodan Praljak: les procès de dernière minute s’enchaînent ces jours à La Haye. Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) des Nations unies met les bouchées doubles pour liquider les derniers cas avant de fermer ses portes,...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: le décès d'un trentenaire annoncé par l'OFSP était une erreurCoronavirus: le décès d'un trentenaire annoncé par l'OFSP était une erreur

ConflitBélarus: la contestation s’étend contre Loukachenko, l’Union européenne appelle à des sanctionsBélarus: la contestation s’étend contre Loukachenko, l’Union européenne appelle à des sanctions

Or noirEtats-Unis: Washington saisit 1 million de barils de pétrole iranien destiné au VenezuelaEtats-Unis: Washington saisit 1 million de barils de pétrole iranien destiné au Venezuela

InsoliteAllemagne: un sanglier voleur d’ordinateur met en rogne un nudiste berlinoisAllemagne: un sanglier voleur d’ordinateur met en rogne un nudiste berlinois

drameBeyrouth meurtrie, victime de la corruption: chronologie d’une catastrophe annoncéeBeyrouth meurtrie, victime de la corruption: chronologie d’une catastrophe annoncée

Top