31.12.2018, 15:21

Etats-Unis: Elizabeth Warren est la première candidate démocrate à l'élection présidentielle de 2020

chargement
La Sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren a diffusé une vidéo de candidature sur son compte Twitter.

En avance Elle a tiré la première salve. La sénatrice démocrate du Massachusetts Elizabeth Warren se lance dans la course à l'investiture pour l'élection présidentielle américaine de 2020. Une vingtaine de prétendants devraient se prononcer dans les prochains mois.

La sénatrice démocrate Elizabeth Warren a annoncé mardi avoir l'intention de briguer l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de 2020 aux Etats-Unis. Elue du Massachusetts, elle se situe à l'aile gauche du Parti démocrate.

Dans une vidéo diffusée lundi, elle détaille ses ambitions pour les Etats-Unis qui doivent, selon elle, être une terre d'opportunités pour tous et pas seulement pour les plus aisés.

Une vingtaine de prétendants

"C'est l'Amérique pour laquelle je me bats. Et c'est la raison pour laquelle je lance aujourd'hui un comité exploratoire pour la présidence", a-t-elle dit.

 

 

Une bonne vingtaine de prétendants pourraient briguer l'investiture démocrate. Beaucoup devraient annoncer leurs intentions début 2019.

Outre Elizabeth Warren, pourraient figurer parmi ces prétendants l'ancien vice-président Joe Biden, les sénatrices Kamala Harris, Kirsten Gillibrand et Amy Klobuchar, leurs homologues Bernie Sanders, Sherrod Brown et Cory Booker, ainsi qu'Eric Garcetti, maire de Los Angeles, et Michael Bloomberg, ancien maire de New York. Aucun favori ne s'est encore détaché.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

POLITIQUEEtats-Unis: troisième jour de "shutdown", pas de sapin de Noël à WashingtonEtats-Unis: troisième jour de "shutdown", pas de sapin de Noël à Washington

États-UnisÉtats-Unis: le ministre de la Défense Jim Mattis démissionne après l’annonce de Trump sur la SyrieÉtats-Unis: le ministre de la Défense Jim Mattis démissionne après l’annonce de Trump sur la Syrie

Etats-UnisEtats-Unis: les contacts russes de l’équipe de Trump désormais indéniablesEtats-Unis: les contacts russes de l’équipe de Trump désormais indéniables

Top