14.12.2017, 23:36
Lecture: 4min

En marche vers l’Union de la défense

Premium
chargement
Sous l’impulsion de la France et de l’Allemagne (ici Angela Merkel, chancelière allemande, et Emmanuel Macron, président français),  les Européens ont pris des engagements contraignants pour renforcer leur autonomie stratégique.
Par tanguy verhoosel, bruxelles

BRUXELLES Vingt-cinq Etats membres de l’UE ont célébré, hier, le début d’une nouvelle ère de coopération dans le domaine militaire.

la «Belle au bois dormant du Traité de Lisbonne», le surnom que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, avait donné à l’Europe de la défense, est bien réveillée. Hier soir, les leaders de 25 des 28 Etats membres de l’UE ont célébré en grande pompe le lancement d’une «coopération structurée permanente» (CSP ou, en anglais, Pesco)...

À lire aussi...

Proche-OrientTrump annonce un accord de paix «historique» entre Israël et les Emirats arabesTrump annonce un accord de paix «historique» entre Israël et les Emirats arabes

live
En directCoronavirus: la Suisse enregistre 234 nouveaux casCoronavirus: la Suisse enregistre 234 nouveaux cas

téléphonie mobileSéisme: Google lance un système d’alerte pour smartphonesSéisme: Google lance un système d’alerte pour smartphones

JusticeCriminalité: la Suisse arrête un fugitif albanais et l'extrade vers l'ItalieCriminalité: la Suisse arrête un fugitif albanais et l'extrade vers l'Italie

AideLiban: la Suisse participe à la réhabilitation de BeyrouthLiban: la Suisse participe à la réhabilitation de Beyrouth

Top