11.06.2019, 00:01

En crise, le pays s’offre un pouvoir à deux têtes

Premium
chargement
En crise, le pays s’offre un pouvoir à deux têtes

MOLDAVIE Prorusses et proeuropéens se sont alliés pour soutenir un gouvernement de «nettoyage» et écarter l’oligarque Plahotniuc. Ce dernier a fait destituer le président prorusse et soutient son propre cabinet.

Enclavée entre la Roumanie européenne et une Ukraine en mutation, la République de Moldavie a connu ce week-end une crise qui éclaire d’une lumière nouvelle les rapports entre Moscou et Bruxelles. Samedi, pour la première fois dans l’histoire du pays, le Parti socialiste (prorusse) est entré en coalition avec l’alliance proeuropéenne Acum, pour former un gouvernement d’union, plébiscité...

Top