26.05.2017, 17:45

Egypte: l'attaque contre un bus de coptes fait 28 morts, dont nombre d'enfants

chargement
 Des corps sans vie se sont éparpillés dans le sable du désert autour du bus.

Terrorisme Un attaque contre un bus transportant des coptes a fait au moins 28 morts vendredi dans le sud du pays. Les victimes se rendaient à destination d'un monastère.

 Des chrétiens ont de nouveau été la cible d'une attaque vendredi en Egypte. Au moins 28 personnes, dont nombre d'enfants, ont été tuées par des hommes armés alors qu'elles se rendaient en bus vers un monastère copte dans la province de Minya, au sud du pays. L'attaque n'a pas été revendiquée.

 

 

Mais la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique (EI) mène depuis plusieurs mois une campagne contre la minorité copte en Egypte. Celle-ci représente environ 10% des quelque 90 millions d'Egyptiens.

Selon le ministère de l'Intérieur, les assaillants masqués étaient à bord de trois pick-up quand ils ont attaqué le bus qui amenait les passagers au monastère de Saint-Samuel le Confesseur, à plus de 200 kilomètres au sud de la capitale. Ils ont ensuite pris la fuite. Des témoins ont indiqué que les coptes étaient à bord de deux autocars et d'un petit camion. Les assaillants ont stoppé les véhicules sur la route avant d'ouvrir le feu.

 

 

Cette attaque a fait 28 morts, selon le ministère de la Santé, cité par la télévision d'Etat. Un responsable de ce même ministère a par ailleurs expliqué qu'un "grand nombre" de victimes étaient des enfants. Les hommes ont tiré "à l'arme automatique", a précisé à la télévision d'Etat le gouverneur de la province, Essam el-Bedawi.

"Rester unis"

Des images de la télévision d'Etat ont montré un bus criblé d'éclats de balles et aux fenêtres et pare-brise complètement détruits. D'autres images circulant sur les sites des médias égyptiens ont montré des corps sans vie éparpillés dans le sable du désert autour du bus.

 

 

La police a mis en place des points de contrôle sur la route où l'attaque a eu lieu, d'après M. Bedawi. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a convoqué une réunion avec les responsables de la sécurité, a annoncé l'agence de presse officielle égyptienne.

Al-Azhar, prestigieuse institution de l'islam sunnite basée au Caire, a rapidement condamné l'attaque, à la veille du début du ramadan, le mois de jeûne musulman. En visite en Allemagne, le grand imam Ahmed Al-Tayeb l'a qualifiée d'"inacceptable" et a affirmé qu'elle visait à déstabiliser l'Egypte.

"J'appelle les Egyptiens à rester unis face au Terrorisme sauvage", a-t-il ajouté. L'Eglise copte a, elle, appelé "à prendre des mesures pour prévenir ces incidents qui ternissent l'image de l'Egypte".

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Attentat de ManchesterAttentat de Manchester: le kamikaze était animé par un "désir de vengeance"Attentat de Manchester: le kamikaze était animé par un "désir de vengeance"

TerrorismeEgypte: l'Etat islamique revendique les attaques contre les deux églisesEgypte: l'Etat islamique revendique les attaques contre les deux églises

TerrorismeEgypte: des explosions frappent deux églises, faisant des dizaines de mortsEgypte: des explosions frappent deux églises, faisant des dizaines de morts

Top