25.10.2017, 15:38

Diplomatie: la Suisse assure le lien entre l'Iran et l'Arabie Saoudite

chargement
La Suisse a convenu d'assumer pour les deux pays un mandat de puissance protectrice, selon sa tradition de bons offices.

Diplomatie Après la rupture des relations diplomatiques entre l'Iran et l'Arabie Saoudite, la Suisse a accepté mercredi de jouer le rôle de médiateur entre les deux grandes puissances.

La Suisse représente désormais les intérêts iraniens en Arabie saoudite et les intérêts saoudiens en Iran. Le Conseil fédéral a donné son feu vert à ce mandat. Les accords ont été signés mercredi à Riyad et Téhéran.

La Suisse a convenu d'assumer pour les deux pays un mandat de puissance protectrice, selon sa tradition de bons offices, a précisé le Département fédéral des affaires étrangères. Elle se chargera des services consulaires des deux pays.

Les négociations avec l'Iran et l'Arabie saoudite avaient démarré en février 2016, environ un mois après la rupture des relations diplomatiques entre Riyad et Téhéran.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

diplomatieForum économique de Davos: la Suisse propose de jouer les arbitres entre l'Arabie Saoudite et l'IranForum économique de Davos: la Suisse propose de jouer les arbitres entre l'Arabie Saoudite et l'Iran

DiplomatieMoyen-Orient: bons offices de la Suisse entre l'Arabie saoudite et l'IranMoyen-Orient: bons offices de la Suisse entre l'Arabie saoudite et l'Iran

NucléaireAccord avec l'Iran: le rôle important de la Suisse dans les négociationsAccord avec l'Iran: le rôle important de la Suisse dans les négociations

Top