29.08.2018, 00:01
Lecture: 4min

Des violences xénophobes qui servent l’extrême droite

Premium
chargement
Le meurtre d’un Allemand de 35 ans a déclenché des manifestations de protestation à Chemnitz  et des «chasses à l’étranger», par des mouvements xénophobes.
Par Thomas Schnee, Berlin

ALLEMAGNE Les «chasses à l’étranger» qui se sont déroulées en Saxe marquent la dégradation d’un débat politique focalisé sur la question migratoire.

Deux jours après le meurtre d’un Allemand à Chemnitz et après les agressions xénophobes qui s’en sont suivies, impliquant, dimanche et lundi derniers, plusieurs milliers de personnes proches de l’extrême droite, l’Allemagne garde les yeux rivés sur la situation locale, dans une région très rétive à la politique migratoire du gouvernement fédéral, et où le parti xénophobe Alternative pour...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: vers une amende de 250 francs en cas de non-port du masque?Coronavirus: vers une amende de 250 francs en cas de non-port du masque?

PolitiquePrésidentielle américaine: à J-7, Trump promet une super-reprise, Biden d’endiguer le virusPrésidentielle américaine: à J-7, Trump promet une super-reprise, Biden d’endiguer le virus

RévolteEtats-Unis: arrestations et pillages au lendemain de la mort d’un homme noir à PhiladelphieEtats-Unis: arrestations et pillages au lendemain de la mort d’un homme noir à Philadelphie

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobre

EmploisCommerce en ligne: Amazon embauche 100’000 saisonniers pour les fêtesCommerce en ligne: Amazon embauche 100’000 saisonniers pour les fêtes

Top