30.10.2017, 12:02

Climat: les concentrations de CO2 ont atteint un niveau record en 2016

chargement
KLe CO2 est une gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique.

Environnement Malgré les accords internationaux sur le climat, les émissions de CO2 dans l'atmosphère restent trop importantes. Additionnées du phénomène météorologique El Niño, les concentrations ont atteint un nouveau record en 2016, s'établissant à près de 150% qu'avant l'industrialisation.

Les concentrations de CO2 dans l'atmosphère en 2016 ont atteint un record. Cette augmentation est liée au courant chaud El Niño et aux émissions, même si celles-ci se stabilisent, a indiqué lundi à Genève l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Les concentrations se sont élevées en moyenne dans le monde à 403,3 parties par million (ppm), une hausse de plus de 3 unités par rapport à l'année précédente. El Niño a diminué la capacité des forêts ou des océans à absorber du CO2.

Les concentrations s'établissent désormais à près de 150% de celles de la période préindustrielle, selon les données annuelles de l'OMM. Cette situation pourrait aboutir à des "changements écologiques et économiques importants". En 2016, le Réchauffement climatique s'est étendu de 2,5%.

"Sans de rapides coupes dans les émissions de CO2 et d'autres gaz à effet de serre", la hausse des températures d'ici 2100 sera "bien supérieure" aux 1,5 ou 2°C prévus par l'Accord de Paris, a affirmé le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas. Le CO2 reste dans l'atmosphère pendant des centaines d'années et encore plus longtemps dans les océans.

Les émissions sont elles aussi "bien trop importantes", affirme de son côté le chef d'ONU Environnement Erik Solheim, dont l'organisation doit de son côté lancer mardi à Genève un rapport sur le décalage en terme d'engagements sur cette question. Outre le CO2, le méthane, deuxième gaz à effet de serre le plus important, a également atteint un record dans l'atmosphère, à 1853 parties par milliard.

Il est désormais à plus de 250% du niveau de la période préindustrielle. La concentration d'oxyde nitreux s'est par ailleurs établie en 2016 à 328,9 parties par milliard. Elle se trouve à plus de 120% de la valeur constatée avant la période industrielle, a aussi dit l'OMM dans son rapport.

 

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

environnementAccord de Paris: le Conseil fédéral s'engage pour le climatAccord de Paris: le Conseil fédéral s'engage pour le climat

Changement climatiqueEnvironnement: la Suisse ratifie l'accord de Paris sur le climatEnvironnement: la Suisse ratifie l'accord de Paris sur le climat

EnvironnementClimat: 90% des glaciers de Suisse centrale auront entièrement fondu d'ici 2090Climat: 90% des glaciers de Suisse centrale auront entièrement fondu d'ici 2090

Environnement: les tropiques dégagent désormais davantage de CO2 qu'ils n'en capturentEnvironnement: les tropiques dégagent désormais davantage de CO2 qu'ils n'en capturent

Top