01.08.2020, 19:50

Brésil: augmentation de 28% des incendies en Amazonie

chargement
Le but est essentiellement de défricher illégalement des terres.

FEUX Les données satellitaires publiées samedi indiquent que le nombre d'incendies de forêt en Amazonie brésilienne a augmenté de 28% le mois dernier par rapport à juillet 2019. Une situation très inquiétante, car 2019 a déjà été une année dévastatrice.

Le nombre d’incendies de forêt en Amazonie brésilienne a augmenté de 28% le mois dernier par rapport à juillet 2019, selon les données satellitaires publiées samedi. La plus grande forêt tropicale du monde risque d’être à nouveau dévastée par les incendies.

A lire aussi : Record mondial pour un éclair de plus de 700 km de long au Brésil

L’Institut spatial national du Brésil, l’INPE, a identifié 6803 incendies dans la région amazonienne en juillet 2020, contre 5318 l’année précédente. Sur la seule journée du 30 juillet, les satellites ont détecté 1007 incendies en Amazonie, a indiqué l’INPE, le pire jour pour un mois de juillet depuis 2005, a souligné Greenpeace.

Ce chiffre est encore plus inquiétant pour les chercheurs car 2019 a déjà été une année dévastatrice pour l’Amazonie, provoquant des manifestations de protestation dans le monde entier.

Pressions accrues

En conséquence, les pressions se sont accrues sur le Brésil, gouverné par le président ultra-conservateur Jair Bolsonaro, pour qu’il s’engage à faire plus pour protéger cette gigantesque forêt. Les scientifiques l’estiment vitale dans la lutte contre le changement climatique.

Les incendies ont essentiellement pour but de défricher illégalement des terres afin de laisser la place à l’agriculture, l’élevage ou l’exploitation minière. Les militants écologistes accusent Bolsonaro, qui s’est montré sceptique envers le changement climatique, d’encourager la déforestation avec des appels à ouvrir la forêt tropicale à l’activité agricole et à l’industrie.

«Plus de mille incendies en une seule journée, c’est un record depuis 15 ans et cela montre que la stratégie du gouvernement de mener des opérations de divertissement médiatique ne fonctionne pas sur le terrain», a déclaré le porte-parole de Greenpeace-Brésil, Romulo Batista, dans un communiqué.

Le président Bolsonaro a mobilisé l’armée pour lutter contre les incendies. Les écologistes estiment cependant qu’il ne s’attaque pas aux causes réelles des incendies et de la déforestation.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Tour d’horizonCoronavirus: Brésil, Canada ou Thaïlande… 77 pays ne «veulent» pas de voyageurs suissesCoronavirus: Brésil, Canada ou Thaïlande… 77 pays ne «veulent» pas de voyageurs suisses

CritiquesCoronavirus: le Brésil accuse l'OMS de manquer d'indépendance et de transparenceCoronavirus: le Brésil accuse l'OMS de manquer d'indépendance et de transparence

EpidémieCoronavirus: le Brésil maintient l’utilisation de l’hydroxychloroquineCoronavirus: le Brésil maintient l’utilisation de l’hydroxychloroquine

DémissionBrésil: le départ fracassant de Sergio Moro fragilise Jair BolsonaroBrésil: le départ fracassant de Sergio Moro fragilise Jair Bolsonaro

double jeuBrésil: le président Bolsonaro met de l'eau dans son vinBrésil: le président Bolsonaro met de l'eau dans son vin

Top