03.10.2017, 08:12

Australie: le crash du vol MH370, disparu en 2014, reste une énigme

chargement
Seuls trois débris issus du vol MH370 ont été repêchés sur les côtes occidentales de l'océan Indien, dont un morceau d'aile de deux mètres identifié comme un aileron haute-vitesse.

Accident aérien Le crash du vol MH370, disparu en 2014 en Australie alors qu'il reliait Kuala Lumpur à Pékin, reste une énigme pour les enquêteurs. Aucune trace de l'avion n'a été trouvée dans la zone de recherches de 120'000 kilomètres carrés déterminée dans le sud de l'océan Indien.

Les enquêteurs australiens coordonnant les recherches du vol MH370, disparu en 2014, ont fait mardi un constat d'échec dans leur rapport final. Ils ont reconnu qu'il était "presque inconcevable" qu'un avion puisse se volatiliser de la sorte.

Le Boeing 777 de la compagnie aérienne malaisienne Malaysia Airlines a disparu, le 8 mars 2014, avec 239 personnes à bord, peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin. Il se serait abîmé dans l'océan Indien.

Cette disparition est l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'aviation civile. Aucune trace de l'appareil n'a été trouvée dans la zone de recherches de 120'000 kilomètres carrés déterminée dans le sud de l'océan Indien, sur la base d'analyses satellites de la trajectoire possible de l'appareil après qu'il a dévié de sa route théorique.

 

 

"Les raisons de la perte du MH370 ne peuvent pas être établies avec certitude tant que l'avion n'est pas retrouvé", a indiqué le bureau australien de la sécurité et des transports (ATSB) dans son rapport d'enquête final, présenté mardi.

Peu d'informations

"Il est presque inconcevable et certainement inacceptable pour la société, à l'ère de l'aviation moderne, (...) qu'un important avion commercial disparaisse sans que personne ne sache avec certitude ce que sont devenues les personnes à bord."

L'ATSB reconnaît que les recherches - les plus importantes de l'histoire - ont été rendues très compliquées par le peu d'informations, expliquant que n'étaient initialement disponibles que les données sur les performances de l'appareil et les communications de satellites.

Les enquêteurs ont ensuite eu recours à des modélisations de la dérive possible de débris qui ont été découverts et qui avaient pour certains passés jusqu'à deux années en mer.

Seuls trois débris issus du vol ont été repêchés sur les côtes occidentales de l'océan Indien, dont un morceau d'aile de deux mètres identifié comme un aileron haute-vitesse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

vol MH370Vol MH370: le Boeing 777 était à court de kérosène lorsqu'il a disparu en 2014Vol MH370: le Boeing 777 était à court de kérosène lorsqu'il a disparu en 2014

Malaysia AirlinesVol MH370: un débris d'aile trouvé à Maurice provient du Boeing disparuVol MH370: un débris d'aile trouvé à Maurice provient du Boeing disparu

Catastrophe aérienneVol MH370: les proches des disparus réclament la poursuite des recherchesVol MH370: les proches des disparus réclament la poursuite des recherches

Top