Attentats du 13 novembre: un procès hors normes en 8 chiffres

chargement

Justice La cour d'assises spéciale de Paris juge à partir du 8 septembre 20 accusés, dont Salah Abdeslam, le seul survivant des commandos téléguidés par le groupe Etat islamique qui a perpétré les attentats du 13 novembre 2015. Voici 8 chiffres sur un procès monumental.

 06.09.2021, 11:23
Premium
Six ans après les attentats djihadistes du 13 novembre, la justice replonge à partir du 8 septembre et pour près de neuf mois dans l'horreur de ces crimes de masse.

Des "kamikazes" au Stade de France, des terrasses de bars et la salle du Bataclan mitraillées: six ans après les attentats djihadistes du 13 novembre à Paris, la justice replonge à partir du 8 septembre et pour près de neuf mois dans l'horreur de ces crimes de masse.

Ce procès titanesque, hors-norme par le nombre de parties civiles, sa charge émotionnelle et sa durée, a nécessité deux ans de préparation et la...

À lire aussi...

franceCinq ans après les attentats du 13-Novembre à Paris, une série d’hommagesCinq ans après les attentats du 13-Novembre à Paris, une série d’hommages

JusticeAttentats du 13 novembre: 20 personnes renvoyées aux assisesAttentats du 13 novembre: 20 personnes renvoyées aux assises

Attentats du 13 novembreAttentats du 13 novembre: il s'est fait passer pour une victime du Bataclan, six mois de prison fermeAttentats du 13 novembre: il s'est fait passer pour une victime du Bataclan, six mois de prison ferme

Top